Monday, August 07, 2006

Au bout du chemin....

C'est 2 jours avant la date du retour que je me suis souvenue qu'il habitait Noirmoutier et que justement, ça faisait 5 jours que cette île me crevait les yeux.... On a pris le car, on a marché, et plus on approchait, plus mon coeur battait.... Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, je n'espérais pas grand chose de positif, je n'espérais rien, peut-être même qu'il ne serait pas là, ce serait dommage mais plus facile aussi, mais quand même ça serait mieux, que les choses soient dites, et puis peut-être, peut-être?

Le miracle n'a pas eu lieu..... Au bout du chemin, il m'a ouvert sa porte pour la refermer presqu'aussitôt.....

Certains ont un oncle d'Amérique, moi j'ai un oncle de Noirmoutier..... Qui m'a fermé son coeur, cette fois là comme tous les jours depuis 30 ans....

Je me suis sentie comme un pont entre deux rives, comme le trait d'union de 2 frères brouillés je ne sais pourquoi..... Mais l'âge fait réfléchir, avais-je pensé, peut-être aimeraient-ils se revoir avant qu'il ne soit trop tard, mais qu'aucun des deux n'ose le premier pas.... J'aurais aimé.... Une famille, du côté de mon père, j'aurais aimé.... Sur ma lancée, je vais tenter de recontacter la vieille soeur de mon père, mais sans espoir, juste par acquis de conscience, pour ne pas vivre avec des regrets, après.

C'est drôle, en un mois, je me suis retrouvée 3 fois à faire le chemin vers quelqu'un, et les 3 fois la porte s'est refermée.... Et vraiment, même si ça fait mal, je n'ai aucun regret..... Je ne supporte pas de vivre avec le doute, avec la petite idée qui titille le cerveau, sans savoir avec certitude. Si c'est nécessaire, je ferai encore le chemin qui m'appelle, même si c'est perdu d'avance, parce qu'il arrive que la porte ne se referme pas, quand même.

8 comments:

mimipasl'ennui said...

Bien entendu que c'est pour toi que tu penses le faire, mais ne te charge pas de trop de missions familiales, surtout lorsque l'origine du problème n'est pas liée à toi... D'expérience, fais ta vie avec tes petits, et mets la juste distance où elle est nécessaire...

tirui said...

ça me dépasse, ce genre de réaction, il veut finir ses jours tout seul et oublié, cet oncle à la noix et grincheux ?
il devrait plutot courir après une nièce et des petits neveux jeunes et charmants comme vous.

FD said...

tout pareil comme Mimipaslennui... C'est beau, généreux et louable de vouloir renouer des fils cassés par d'autres mais... c'est une mission plutôt périlleuse et casse-gueule. Occuppe-toi de ton coté à ne pas dénouer des liens pour des broutilles, fais des tentatives pour d'autres si ça te tient à coeur mais ne prend pas pour toi perso les "échecs".
Les grincheux finront par payer au bout du compte leur entêtement.

jemetone2tou.com said...

Cela me touche d'autant plus que les premisses de ce que tu as vecu sont en train de s'amarrer fermement du cote de ma famille...

eddie said...

C'est toujours difficile, compliqué et tordu, les histoire familliales :-(
Je comprend ce que tu veux dire en disant que tu ne veux pas regretter, j'aurais fait pareil...
Courage
et bonnes fin de vacances :-)

mamanseul said...

au moin tu n auras pas de regret .moi aussi dans ma famille c est santa barbara . moi aussi j ai essayé de voir les uns et les autres mais chacun rester sur sa position quel dommage pour eux.

http://mamanseul.hautetfort.com said...

bonne vaccance quand meme

co de contes said...

en essayant de renouer avec mon beau-pêre on s'est faché avec ma belle-mêre!
pas facile!
je crois que maintenant je me contente de ma tribu perso!