Sunday, February 27, 2011

Parenthèse enchantée

J'ai tenté de retenir le mois de février, en l'agrippant des deux mains, en freinant des deux pieds...
J'ai vécu chaque seconde dans la conscience qu'après, ça serait fini.
Nous avons rempli les vacances jusqu'à ras bord. Il y eut deux escapades parisiennes, au quai d'Orsay pour Viking qui réclamait à voir les œuvres de Claude Monet, et à la Cité des Sciences.
Puis un séjour drômois, juste Mister k, Libellule et moi - les grands chez leurs mamies respectives, les pauvres.
Un séjour pour parler de notre projet à ceux que ça pourrait intéresser, pour chercher un coin où nous installer... pour flâner aussi, être tous les trois, une dernière fois...

Je sais que j'exagère, mais c'est malgré moi, j'ai toujours considéré la fin des vacances comme la fin de quelque chose de plus fort, un temps en dehors du temps avec les enfants, un temps pour nous, dont on pouvait faire ce qu'on voulait... Chaque fois, j'ai essayé d'en faire le maximum en songeant qu'ensuite je ne pourrai plus... Force m'a été de constater que malgré tout, malgré la déprime de fin de vacances que je traîne depuis l'enfance... le retour à l'école, ce n'est pas la fin du monde. On continue de vivre.

J'espère qu'il en sera de même cette fois. Je retourne travailler dans 2 jours, en laissant plein de choses en plan, comme l'atteste la liste des choses à faire. J'espérai tout rayer de cette liste avant la reprise du travail... je finirai bien par y arriver, boulot ou pas.

Je retourne travailler, après une parenthèse magique, une parenthèse de presque deux années, à voir grandir Libellule minute après minute, à profiter de ma vie de couple, puisque Mister k ne travaillait pas non plus. Je devrais me contenter de ça, trouver que c'est déjà pas si mal, que ça aurait pu être pire... Mais non, je ne peux pas, j'ai le cœur qui saigne.

C'est la fin de la parenthèse, quelques mois à travailler loin des miens, pour mettre des sous de côté et présenter des fiches de paie, c'est plus facile pour trouver un appartement à louer...Quelques mois à quitter ma puce le matin (elle reste avec son papa), quelques mois de sacrifice pour améliorer notre vie à tous, parce que dans 4 mois, nous serons ailleurs, loin du froid et de la grisaille parisienne, avec un projet professionnel qui nous ressemble et qui nous permettra de rester ensemble...

Ca vaut le coup... C'est douloureux, mais ça vaut le coup...

13 comments:

Anonymous said...

Foncez, foncez!!!
Ferez-vous un "petit bilan" de...
comment dire "l'apprentissage de la propreté" (c'est pas ça!)que vous avez mis en place avec votre libellule? C'est un sujet qui m'intéresse, malgrè mon âge et l'assurance où je suis de ne jamais pouvoir le pratiquer pour mes enfants...hélas!
Amicalement,

Valérie de Haute Savoie said...

Tu verras c'est moins pire que tu ne l'imagines.

Laeti said...

Bon courage ! j'espère que, malgré tout, tu retrouveras du plaisir à faire classe.

dany said...

Bon courage! La Drome??? De supers coins et c'est pas très loin de chez moi et j'y vais souvent. Alors, peut-être....

stephanie said...

je compatis et je te souhaite plein de courage et la réalisation de tous vos projets

Bismarck said...

Au moins, tu travailles dans un but précis.
Courage, et bonne chance!

Sophie said...

Bon courage !! En s'attendant au pire, on peut parfois être surpris que ça l'est moins ;) bises

FD said...

Courage, quelques mois ça n'est rien et puis tu reprendras vite le rythme de l'école, tu verras que tu n'as pas perdu la main.

christellemars said...

Bon courage, je sais ce que tu traverses...

tanette2 said...

Trop dur la reprise mais, Libellule reste en bonnes mains,c'est déjà beaucoup et la page qui va suivre est alléchante...Courage quand même.

co de contes said...

la reprise est derrière toi...j'espère que tu souffles un peu ce soir
bon courage

LiliLajeunebergere said...

Anonyme, un petit bilan à ce sujet, bonne idée ;-)

Valérie, sans doute...

Laeti, je n'ai pas détesté préparer ma première journée, c'est déjà ça!

Dany, oui, j'y pensais ;-)

Stéphanie, Bismark, FD,Chriselle, Tanette, merci

Sophie, je fonctionne beaucoup comme ça!

Co, je reprends demain en réalité (début du mois)

Mamanlit said...

Cela fait quelques jours que tu as repris.
Je me doute que ce fut douloureux de laisser tes amours derrière toi.
Mais comme tu dis, regarde devant et l'avenir que tu vous prépare !
Aller, jeune bergère, ça va le faire !