Friday, September 02, 2005

Il faut qu'une porte soit ouverte ou fermée

C'est Musset qui l'a dit.

Alors ça paraît stupide tant c'est évident mais j'ai enfin compris le sens profond de la formule, et je vous communique le bilan de mon analyse.

Une porte est donc par essence soit fermée soit ouverte, mais parfois elle est juste entrouverte. On ne peut s'empêcher de jeter un coup d'oeil, mais on ne voit rien de précis, juste parfois quelques ombres, des mouvements, juste de quoi intriguer et titiller l'imagination.... juste de quoi effrayer parfois.....parce que l'inconnu fait peur.... moins on en voit, plus on fantasme.....

Elles sont agaçantes ces portes-là, parce que zut, si elles sont entrouvertes, avec toutes ces ombres menaçantes derrière, elles risquent de s'ouvrir toutes grandes un jour, et on découvrira alors toutes ces choses qu'on avait juste entraperçues, qui pourraient s'avérer pires que ce qu'on avait imaginé... ou meilleures parfois, finalement....mais si on imaginait le meilleur, on ouvrirait la porte tout de suite, donc ce qu'on imagine est forcément le pire.

Et si ces portes sont entrouvertes sur ces ombres inconnues, c'est pour nous, si elles sont dans le couloir qu'on emprunte, c'est bien pour qu'on les ouvre un jour ou l'autre afin de visiter la pièce qu'elles cachent et peut-être de s'y installer, au milieu des ombres dont on ne sait rien.

On devra en passer par elles tôt ou tard, elles nous attendent, ou plutôt attendent leur heure, elles savent bien qu'un jour, il faudra qu'on plonge dans l'inconnu si terrifiant, derrière elles.....

Et c'est comme tout, plus on essaie de les oublier, de les snober, des les mépriser, de les ignorer, moins on y arrive, et plus ça nous bouffe la vie.

Alors parfois, il faut mieux les ouvrir une bonne fois pour toutes. D'accord, ce qu'on pourrait découvrir pourrait faire mal, être insupportable, mais il vaut mieux affronter les difficultés une bonne fois pour toutes que rester dans l'incertitude, mère de tous les fantasmes, de toutes les craintes, de toutes ces choses qui nous interdisent de vivre sereinement.

Tout ça pour dire que j'ai ouvert à la volée la porte qui s'était entrouverte il y a 8 mois, et que j'ai bien fait parce qu'elle s'est refermée définitivement, c'était une erreur, il n'y avait rien qui me concernait dans la pièce, finalement. Je peux passer à côté d'elle pour aller ouvrir les autres, à présent.

(traduction, je n'ai pas la spondylarthrite ankylosante)

Voilà pourquoi une porte doit être ouverte ou fermée, mais pas entrouverte. Surtout pas entrouverte. Ca ne sert à rien de bon, une porte entrouverte.

7 comments:

DoubleMum said...

Mmmmmh ! En voilà une bonne nouvelle ! Et oui, c'est flippant de chercher à savoir, mais autant savoir...

alizarine said...

Très intéressante ta réflexion .
Elle parle d'incertitude , mais aussi de courage ...
La métaphore peut s'appliquer à plein d'autres situations :) !
Personnellement , je garde précautionneusement fermées des portes que je ferais certainement mieux d'ouvrir , même si elles sont lourdes ! certains trous de serrures me font de l'oeil ;) ...

jid said...

Tout ce qu'on peut attendre d'une porte entrouverte, c'est de se fiche le front contre le coin,

a n g e l said...

quelle excellente nouvelle :)
ah j'ai un grand sourire, tu devrais voir ça :)

LiliLaJeuneBergere said...

doublemum, c'est un vrai soulagement!!

Alizarine, d'après ma théorie, elles sont entrouvertes tes portes ;-)

Jid :-D je vais faire gaffe tu as raison ;-)

Angel, merci ;-)

David said...

Merci pour ce bel article.

En te lisant, ça me rappelait cruellement une femme que j'ai aimée avec force et passion... ça a capoté... J'ai l'impression que tout au long de notre relation, elle laissait la porte entre-ouverte :
- Pendant 4 mois, au début de notre relation, elle entretenait une relation épistolaire avec un autre ;
- Puis ça a été la période d'attente pour être présenté à sa fille ;
- Puis les douches écossaises : "Je ne peux pas vivre avec quelqu'un comme toi..mais je n'ai jamais aimé quelqu'un comme toi" ou "l'Amour n'est pas éternel...mais... je veux des enfants de toi"

ça a quand même duré près de 2 ans, cette histoire...

Finalement, c'est moi qui ai été obligé de fermer définitivement cette porte que nous avions trop longtemps laissé entre-ouverte, elle et moi.

Si seulement on m'avait parlé plus tôt de cette phrase de MUSSET... Et pourtant, je le savais, car au fond de moi, j'ai toujours su qu'en Amour ça devait être TOUT ou RIEN...

Alors, OUI ! Tu as raison. Et disons-le autour de nous : une porte doit être fermée ou ouverte. Et c'est tout. Et sas doute que cela s'applique à des tas d'autres domaines.

Anonymous said...

When is a door not a door?