Wednesday, September 12, 2007

L'eau

Il est torrent. Impétueux. Force et bruit. Rien ne l'arrête.

Rien? Pourtant... Comme il sait devenir fleuve calme, voire lac sage, visitant tranquillement le monde, se nourrissant des autres et de lui-même.

Hurler pour tout et pour rien, sauter sur les étalages des magasins ou sur les meubles de la salle de séjour, détruire pour le plaisir, lancer pour énerver, taper pour provoquer, exiger pour exaspérer, taper du pied pour exiger, se rouler par terre... Pas toujours facile de se promener avec lui, parfois angoissant, souvent épuisant.

Ouvrir grand les yeux et les oreilles, visiter longuement un château en observant tout, commenter chacune des oeuvres d'une exposition, se promener, jouer aux échecs et à bien d'autres jeux, se créer son monde de playmobils, construire ses rêves en légo ou kappla, dessiner des papillons et des danseuses, compter inlassablement, écrire son prénom en cursive en s'appliquant à prononcer ce mot nouveau, éplucher les carottes, prendre un chiffon et laver la glace... Il sait le faire, aussi... Et au fond, il est tout cela, surtout...

J'essaierai de m'en souvenir, la prochaine fois qu'il se montre tellement pénible à l'école de musique qu'il se fait confisquer son ballon par la secrétaire (pourquoi l'ai-je laissé emmener ce ballon, aussi?)

L'eau, donc... peut-être moins inquiétant que le volcan qui dort dans la chambre à côté...

5 comments:

daphnine said...

L'eau, le feu...heureusement que tu sembles être la terre !!!! sourires.

Eddie said...

un garçon, quoi, sourire :-)
Tout a fait normal, à priori ! J'en ai un à moi et mon chéri en a deux, quand ils sont les trois ensembles, le torrent ne s'additionne pas, il devient exponentiel !
Ma fille, elle, a pour surnom "Tornade", et ça lui va bien - sourire

FD said...

Y avait pas déjà eu une histoire avec un ballon et des voisins, fut un temps ?! un petit garçon, donc, qui fait des bonds bruyamment ,qui s'exprime ,qui vit,quoi ! De l'eau et du volcan à domicile ?! et toi ..? Bises

sborja1 said...

eh oui, le mien a 15 ans et je le retrouve dans cette description....Au fait, qui pourrait me dire quand ça commence à se calmer?

FD said...

comment vas-tu ? comment allez-vous à l'approche de Noel ? bises à vous !