Wednesday, August 10, 2011

Continuer

Merci pour vos réactions au précédent message.

Un jour peut-être j'expliquerai ce qui s'est passé mais pour le moment je me sens comme un lapin pris dans les phares d'une voiture qui arrive sur lui à grande vitesse: figée.

Figée dans les émotions mais pas dans la vie.
Nous continuons de nous installer et de mettre en place notre café associatif.

Avant le déménagement, nous avions donné des meubles que nous ne voulions pas emmener. Mais nous aurions pu en laisser davantage encore: arrivés dans notre nouvelle maison, nous avons constaté qu'un grand nombre de meubles ne cadraient pas avec ce que nous souhaitions pour le café associatif (café qui se trouve au rez-de-chaussée de notre maison); pareil pour la vaisselle. Et puis, les enfants ne voulaient plus de leur lit.
Bref, nous avons fait un énorme tri, et en avons profité pour jeter purement et simplement nos vieilles tasses ébréchées - et donc inutilisables - que nous trainions de déménagement en déménagement, Mister k et moi. J'ai eu l'impression d'un grand délestage ce jour-là, un vrai bien-être, un sentiment de détachement vis-à-vis de tout ce qui n'est pas essentiel.

Nous avons chiné et chinons encore, pour trouver ce qu'il nous faut à tout petit prix, les meubles, l'électro-ménager, la vaisselle et les ustensiles de cuisine, les jouets... Nous nous promenons dans les vide-greniers (où les enfants aiment désormais nous suivre, à l'affût de livres et vêtements), les dépôts-ventes, nous fouinons sur Internet.... et faisons des rencontres agréables, le monsieur qui nous a proposé un coup à boire, la dame sage-femme qui mettra une affiche de notre association à la maternité de l'hôpital de Romans...
Autant de contacts humains chaleureux qui nous confortent dans l'idée que notre café associatif est exactement ce qu'il nous faut, ce qui nous correspond.

Le jour de l'ouverture approche (nous commençons par un Troc'livres à la fin du mois), il reste encore beaucoup de choses à faire - nous avons pris du retard, entre la déprime et une mycose à l'oeil gênante et douloureuse pour Mister k, j'oscille entre excitation et crainte.

Tout ceci ne nous a pas empêchés de faire une pause hier pour fêter l'anniversaire de Viking, avec gâteaux en tous genres, ballons et surtout, surtout, copains, pour la première fois de sa vie.

Hop, je file, j'aimerais pouvoir rayer quelques lignes de notre gigantesque "liste des choses à faire" d'ici ce soir!

9 comments:

Broisha said...

contente d'avoir de tes nouvelles et de savoir que ça avance !
Je vous souhaite plein de bonnes choses pour l'inauguration !
des bises

Anonymous said...

ah, ouf, des nouvelles! je viendrai volontiers vous voir en voisine au troc livre de fin août!comment qu'on fait pour être au jus?
Et surtout... j(espère que tu vas vite vite sortir du faisceau figeant des phares....

Valérie de Haute Savoie said...

Ah oui quel bonheur d'avoir de vos nouvelles et bon anniversaire à Viking !
Roman ce n'est pas très loin, un café associatif c'est tentant :o)

CitronVert said...

Courage, je pense à vous même si je ne me suis pas manifesté dernièrement, un pas après l'autre...je vous embrasse très fort!

Mamanlit said...

Hello petite madame, contente de te savoir arrivée...même si apparement certaines choses ne tournent pas comme il faudrait (c'est une euphémisme c'est ça ??).
Bref, vivement la fin du mois pour la grande ouverture alors !!!

Bismarck said...

J'espère que tout s'arrange. Au moins autant que possible...
Mais comment avez-vous pu fêter l'anniversaire du Vicking avec ses amis alors que vous venez de déménager?

Sosso said...

Bon courage pour la suite! J4ai eu une pensée pour ton fiston le 9, quand le mien soufflait aussi ses 9 bougies ;-)

LiliLajeunebergere said...

Merci merci!

J'ai inauguré le blog de l'association, avec les informations concernant le troc'livres.

Vous pouvez avoir l'adresse du blog en m'écrivant un mail: lajeunebergere @ hotmail . com (sans espace bien sûr)

Bismarck, je connaissais quelques personnes ici. Avant, Viking n'avait de toute façon pas d'ami :-(

Sosso, pareil ici!

co de contes said...

je suis contente que tu ailles mieux..même si un peu figée..
bonne inauguration...je suis sure que cela va marcher du tonnerre