Thursday, March 22, 2007

Question de mode

En allemand, il existe un mode "neutre". C'est un mode qui permet de rapporter des faits, des paroles, sans aucun jugement. Neutre...

En français, nous avons le mode de la présomption d'innocence. Mes enfants auraient été violés par leur père. Mon ex aurait violé mes enfants.

Du mode à la mode, il n'y a qu'un pas. La mode Outreau, qui pèse sur notre "affaire". La parole des enfants... Pourtant, dans cette affaire, le problème est venu moins de la parole des enfants que de la manière dont elle a été interprétée. Peu importe: les enfants mentent et inventent, c'est bien connu.

Victimes de ce mode, de cette mode, les enfants et moi devons fuir. Hors la loi, puisqu'ils ne vont plus à l'école, puisque je ne les "présente" plus à monsieur. Monsieur qui nous cherche. Monsieur qui ne serait convoqué que d'ici 1 mois. Convoqué, juste. En attendant, je dois protéger mes enfants, en me débrouillant par moi-même. En espérant que ça ne me retombera pas dessus par la suite.

Je découvre tout un monde que je ne connaissais pas. Il n'était pas le mien, jusqu'à aujourd'hui.

Je reviens dès que nous sommes libres. Parler des enfants. Parler de la vie, de l'autre côté.

Je suis très touchée par vos mots ici, vos témoignages d'amitié. Malheureusement je n'accède que trop rarement à internet pour pouvoir y répondre. Mais les lire fait chaud au coeur.

A bientôt

27 comments:

la JD said...

a bientôt, je pense trés fort à vous.Su veux te réfugier chez une JD vous êtes les bienvenus.

Diane Groseille said...

Une fois de plus, j'aimerais être plus proche de toi, trouver les mots pour panser tes blessures. Courage !

sophie said...

Si tu as besoin d'un studio ici tu es la bienvenue...

FD said...

On t'embrasse fort fort, on pense à vous, et on attend des nouvelles, quand tu peux. En espérant très fort pour vous...

tirui said...

je te souhaite beaucoup de courage pour ce difficile combat.Protège tes enfants et protège-toi, toi aussi.

DoubleMum said...

Tu accompagnes mes pensées depuis ces nombreuses semaines (mes précédents comm' ne sont pas passés... pb de navigateur chez moi... j'avais sorti un cri du coeur pour te porter, il n'est plus en octet, il reste en pensées).
Protège-toi, protège-les, et puisse-tu trouver des appuis partout où tu iras, où tu les porteras. Tu es leur présent et leur avenir. Lui non. Il doit être le passé, uniquement.

J'espère que tu as une très bonne aide juridique.

Oui, la suspicion se trompe de camp, à cause de l'incompétence de quelques-uns, on risque d'avoir fait un grand bon en arrière dans l'écoute des enfants martyrs.

Je t'embrasse.

Dany said...

Je passe chez toi tous les jours. Si tu as besoin de quoi que ce soit, mon mail perso est sur mon blog dans mon profil. Contacte moi et on se débrouillera pour vous accueillir. Courage! C'est honteux de ne pas accorder de protection aux enfants, même si ton ex-mari est "présumé" innocent.Pour éviter des problèmes, tu n'as pas un médecin qui pourrait vous prescrire un arrêt maladie?

co de contes said...

courage..;
je pense fort à vous...dérisoire.pas facile de faire grand chose..mais on est là...courage

Soeur Anne said...

Je pense très fort à vous, tous les jours.
On attendra des nouvelles.
Avec l'impression d'être totalement inutile...
Je vous embrasse

Une femme libre said...

Comment ça il faut vous cacher? Comme si c'était vous les coupables? Incroyable! Au Québec, un père soupçonné d'inceste est automatiquement écarté de la vie de ses enfants jusqu'à ce que la situation soit éclaicie. Les enfants sont rencontrés et la travailleuse sociale va immédiatement en cour voir le juge de la Chambre de la Jeunesse pour demander leur protection. Ensuite, il y a poursuites criminelles et jugement (mais ça peut être long). Pendant tout ce temps, le père ne peut pas voir ses enfants, sauf dans certains cas, sous supervision, si c'est ce que le juge de la Chambre de la Jeunesse a ordonné. Il y a même malheureusement des mères qui font de fausses accusations pour écarter le père de la vie de leurs enfants. Mais c'est un autre problème.

Je ne comprends pas que des victimes soient traitées en coupables et aient l'obligation de se cacher! Je suis de tout coeur avec vous.

Camsago said...

Je pense a toi, a vous tres tres fort... et vous envoie tout le courage dont vous avez besoin

eddie said...

je pense aussi très fort à vous, s'il y a quoi que ce soit que je puisse faire, il ne faut pas hésiter !
Courage

Bellzouzou said...

au bout du tunnel, il y aura forcément de la lumière...du courage, des pensées et des bises pour vous trois.

Marianne said...

Plein de bises à toute la bergerie, à défaut de mieux. J'ai scruté toutes les petites voitures que j'ai vues mais je n'ai rien vu qui corresponde à la descritpion.

Anonymous said...

je pense très fort à toi aussi, et je te souhaite beaucoup de courage. tes remarques linguistiques sont très justes, je trouve aussi que le conditionnel insiste plutôt sur le doute qu'on fait peser sur la parole des enfants... je croyais aussi qu'ils pouvaient être protégés pendant la procédure. l'association dont quelqu'un t'a parlé précédemment doit pouvoir t'aider sur la façon de faire pour ne pas te mettre toi dans l'illégalité, ce qui est un comble !!!
je t'embrasse
clara.be

Tippie said...

Je ne commente que rarement mais je pense fort à tous les trois.

Courage !

griffoninne_la_couche_tard said...

Quel pays de M. , quels lois inadaptées !!
Protège, protège...
Je t'embrasse fort et pense vraiment à toi et vous trois ...
Et j'espère fort que tu es soutenue .
Pensées de force et de douceur...

Missiz Jones said...

Je te lis depuis longtemps, d'abord intéressée par ton expérience toute neuve et parfois difficile d'instit, puis touchée par la sensibilité de tes récits du quotidien... Je suis abasourdie par la série d'horreurs que tu vis depuis quelques mois.Je te souhaite beaucoup de courage pour traverser cette épreuve et trouver la force d'aider efficacement tes enfants. Ils ont beaucoup de chance de t'avoir pour maman. Bon courage.

petitemaman said...

Je ne trouve pas les mots pour t'exprimer ce que je ressens. Je pense à vous 3 et vous souhaite tout le courage et la force qu'il va vous falloir. Je t'embrasse.

Anonymous said...

courage!

Anonymous said...

Ce ne sont que des mots, mais ils vous envoyent à tous trois tout le soleil qu'il y a aujourd'hui dans le ciel et une montagne de courage. Après avoir rencontré le pire, il y a toujours le mieu...

Femme active said...

Quand être parent est une véritable souffrance... J'espère que tout s'arrangera rapidement pour les enfants et toi afin de mettre fin à cette clandestinité et qu'il sera puni !
Je pense bien à vous...

Fabi said...

Je suis vraiment horrifiée par ce que je lis, comment la justice peut elle être incompétente à ce point.

Je sais pas quoi te dire, sinon que j'admire ton courage et ta force, même si parfois tu n'y crois pas.

Tes enfants peuvent être vraiment fièrs d'avoir une maman telle que toi.

Courage, un jour vous vous en sortirez tous les trois.
En attendant, je pense tres fort à toi, et s'il y a quoi que ce soit qu'on puisse faire pour toi, n'hésite pas a demander.

Bisous et calins a vous trois.

dany said...

Je pense très fort à toi et j'espère que les choses vont dans le bon sens. Amitiés
PS toujours pas trace de la voiture...

Anonymous said...

bonjour, je découvre ce blog.

ma maman a vécu ça. Mais elle n'a pas eu la chance d'avoir une mère comme toi et elle continue de croire que la vie tourne autour des mensonges.
Pour ce qui est de la difficulté de la justice, je pense au nombre enorme de personnes victimes de viol durant l'enfance (plus de 1 sur 10), qui font tout pour oublier, et ne peuvent donc pas admettre cette situation, meme pour d'autres personnes. Il y en a aussi parmis le personnel judiciaire, forcément.

Quand à l'avenir des victimes, mon expérience familliale m'a permis de découvrir que la plus grande douleur est le déni, le rejet des autres. C'est ça qui reste le plus longtemps. Toi tu leur a déjà épargné ça. Merci

Tu n'as pas l'air de manquer de courage. Je soufle un petit vent de légèreté, il arrivera jusqu'à toi, tôt ou tard selon les kilomètres qui nous séparent.

Maria said...

Je suis vraiment boulversé!
plein de courage pour toi et tes enfants!
vous allez arriver! il faut jamais perdre l'espoir

Anonymous said...

la vie n'est pas un long fleuve tranquille, vous avez vos enfants à protéger et vous-même aussi je suis effarée devant tant d'injustice il faut pouvoir s'adresser aux bonnes personnes et vous protéger également pour assumer tout ce poids énorme
de tout tout coeur avec vous