Friday, July 03, 2009

J'attends une fille, pas une"pisseuse"!

Je suis sur Facebook, comme beaucoup, et comme beaucoup je ne sais pas ce que j'y fais mais c'est un autre sujet.

Hier, j'y ai annoncé que j'attendais bien une petite fille.
Réaction d'un de mes contacts (un copain de la liste des municipales de l'an dernier): "une piceuse!" (sic, ce gros lourd ne sait même pas écrire ses insultes!)

Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai répondu très vertement.
D'accord, certains d'entre vous surnomment peut-être leur fille ainsi dans la sphère privée (non non, inutile de vous justifier :-) ), mais enfin, avoir cette réaction à l'annonce d'une fille (sachant qu'on n'est même pas "intime", magie de facebook ça), comme ça, du tac au tac! Je pense qu'il n'aurait pas parlé de pisseur si ça avait été un garçon.

Hé oui, les filles sont des pisseuses, des chieuses, des pleurnicheuses... Des moins que rien quoi, et on est censés trouver ça drôle sinon on n'est rien que des féministes.

Bin oui, je suis féministe! Une fille n'est pas une pisseuse, mais une fille.
Et je ne suis pas née avec un balai dans une main, un rouleau à pâtisserie dans l'autre et un fer à repasser sur la tête, pas plus que les garçons.
Effectuer les tâches ménagères, ce n'est pas inné! Pas plus que visser une vis ou réparer une voiture.

Je suis effarée d'entendre tant d'histoires de couple sordides, dans mon entourage et sur divers forum. Tant de femmes de ma génération qui subissent des remarques acerbes, des insultes parfois, des tirages de tronche, parce que la vaisselle n'est pas faite, les vêtements pas repassés et la maison pas rangée lorsque Monsieur rentre du travail - que Madame bosse à l'extérieur ou non, mais c'est pire lorsqu'elle est femme au foyer puisqu'elle "ne fait rien de la journée".

Et elles acceptent! Plus ou moins contraintes et forcées, plus ou moins conscientes de la dérive qu'elles ne maîtrisent pas, mais elles acceptent. Cherchant des excuses, des explications, des justifications. Elles acceptent et font ce que Monsieur attend d'elles pendant que celui-ci joue sur son PC.

Lorsque j'étais célibataire, je disais que je n'accepterais pas ça dans mon couple. Il paraît que j'étais trop difficile et que "je verrais bien".
C'était tout vu. Je n'aurais pas pu accepter d'être ramenée au rôle de bonniche. Il aurait fallu que Monsieur change ses opinions et façons de faire sur le sujet, sinon ça n'aurait tout simplement pas été possible.
Bon, heureusement, j'ai un féministe à la maison, le problème ne s'est donc pas posé :-)

C'est une question de choix (on n'est pas obligée d'accepter d'être considérée comme une bonniche, on peut dire non... ou partir)
Mais dans ce monde où les filles sont des pisseuses, ça semble devenir de plus ou plus difficile...

11 comments:

dany said...

Grrr! face au genre de réflexions de "ta connaissance", je mords!

Valérie de Haute Savoie said...

Je lis le titre dans mon netvibe et mes poils se hérissent. Arghhh me dis-je, je vais juste lui laisser un petit mot pour m'étonner qu'elle appelle sa fille "pisseuse". Que ce terme me hérisse par ce qu'il représente, par cette désignation misogyne etc etc. J'ouvre le dit billet et te lis OUF !

heure-bleue said...

Ma grand mère a divorcé pendant la guerre, déjà la rebellion des pisseuses...

Anonymous said...

Bonjour
Et même dans certains milieux ont dirait que tu as un fils et une créatures et que tu en attends une autre
hoops
Zorro

Ppn said...

Que voilà un coup de gueule salutaire ! Tu as 1000 fois raison. Quant à Face Book, moi aussi je me demande parfois ce que j'y fais.
Signé une pisseuse fille, petite fille et mère de pisseuses fières de l'être !

Lullaby said...

Tu sais que je t'aime toi ?

LiliLajeunebergere said...

Dany, ça n'est plus une connaissance d'ailleurs, oust, je fais le ménage devant ma porte!

Valérie, du coup j'ai changé le titre, je ne voulais pas que ça prête à confusion ;-)

Heure-bleue, joli slogan :-D et quel courage a eu ta grand-mère...

Zorro, je n'avais pas encore entendu ça, je vais avoir l'oreille aux aguets ;-)

PPN, il est revenu s'excuser, savoir si c'est sincère ou non...

Lul', ravie de te lire ici :-)

myriam said...

Je me souviens d'un reportage sur la naissance vu à la télé, où ce grand spécialiste (Fridmann je crois, je n'en suis pas sûre), que j'avais trouvé jusque là -dans le reportage- plutôt humain et bienveillant pour un médecin, accueillait une petite fille née par césarienne par un tonitruant : "UNE PISSEUSE !!!"... c'étaient ses premiers mots, à cette enfant... J'en ai encore la chair de poule.
J'ai eu une fille il y a un an après deux petits gars, et je n'ai pas entendu celà, mais je pense que comme Dany, j'aurais mordu !

Névrosia said...

Mister K est même plutôt du genre à prendre les choses en main lorsqu'il arrive chez les autres, la prochaine fois pour lui faire plaisir je le laisserai faire le ménage chez moi ! ;-)

Myriam said...

Quel con !!!
Tu as bien fait de ne pas laisser filer.

Ilek said...

Grrrrr contre ton contact et... :( pour le reste :(