Sunday, May 09, 2010

Mon 8 mai 2010

Samedi, 8 mai 2010, j'aurais pu rejoindre les copines blogueuses à Paris.

Sauf que ce 8 mai était le point d'orgue de la "semaine européenne" de la ville. Semaine européenne à laquelle participaient la classe de Princesse et une petite dizaine d'autres, où 100 enfants de divers pays d'Europe ont été accueillis dans un centre privé, 23 euros par jour et par enfant (alors que c'est plus chouette dans les familles non?)(en plus, la ville ne pouvait payer pour tous les enfants de toutes les classes invitées, donc les enfants ont été tirés au sort, il n'y avait que des moitiés de classe, sympa pour les autres!), semaine longuement préparée par les élèves mais où il y aura eu très très peu d'échanges finalement, semaine où on a obligé les caisses d'école et les parents des élèves à payer 10 euros par enfant pour que les élèves en question fassent un photophore à base de pot de yaourt, un fanion en papier et une grenouille en origami sur un jour scolaire, je peux encore en ajouter mais j'arrête là, vous aurez compris combien j'étais sceptique sur l'intérêt du truc.

On avait eu un mot quelques semaines plus tôt, on attendait des enfants qui participaient au truc (pauvres profs qui se sont engouffrés dans ce projet sans en connaître la portée réelle!) qu'ils montent un spectacle le samedi 8 mai au matin, et qu'ils chantent la Marseillaise l'après-midi au monument aux morts.

J'avais répondu présente, Princesse adore apprendre les langues étrangères, voulait vraiment aller jusqu'au bout, était contente du petit spectacle qui se profilait à l'horizon (et fut déçue: la prof n'était pas satisfaite des danses bretonnes montées par la classe, les a annulées et remplacées par un simple chant, c'était la seule classe à présenter si "petit"!), bref, c'était difficile de lui faire louper ça... et moi de le louper, en tant que maman!
J'avais donc songé à regarder ça le matin, puis à rejoindre les copines blogeuses, on peut rêver, hein; Princesse m'a dit qu'elle voulait que j'assiste aussi à la cérémonie de l'après-midi. Bon, comme vous le savez toutes, je suis une mère parfaite, donc j'ai renoncé à la journée blogesque et me réjouissais à l'idée de voir ma fille se produire sur scène.

Mais ça aurait été trop simple.
Déjà, la ville avait prévenu: un seul adulte par enfant, question de places! Pourtant, il y a d'autres salles dans notre ville, allez savoir pourquoi la municipalité a voulu ce petit amphithéâtre...
J'étais un peu inquiète à l'idée de devoir assurer seule avec Libellule, le spectacle devant durer 3 heures (argh!), et comme vous le savez, la miss ne fait pas pipi dans les couches mais aux toilettes, je prévoyais plusieurs trajets...
Bon, heureusement, la veille, Princesse a réussi à avoir 2 entrées! Du coup j'ai demandé à ma mère de m'accompagner (Mister k, conseiller municipal dans une autre ville, avait d'autres obligations en ce jour)

Et donc donc donc, nous sommes arrivés bien à l'heure, c'est-à-dire 1/2h en avance comme on nous l'a demandé, donc à 8h30, dans la grisaille et la fraîcheur (que ceux qui s'étonnent de ce détail météorologique se rappellent que j'habite en région parisienne).
Les élèves sont rentrés vers 8h45.
Puis après c'était nous, les parents, qui étions conviés.
J'avais mon ticket dans une main, mon sac dans l'autre, Libellule écharpée.

Et là keskonmedit?

Que les bébés ne sont pas autorisés.

Chtac, dans les dents! J'ai tenté de négocier, les profs ont tenté de négocier pour moi, mais ce fut vain, et c'est les larmes aux yeux que je suis allée signaler à Princesse que je devais repartir...

Donc, j'ai tout loupé, la rencontre blogesque, et le spectacle de ma fille.

Mais ce n'est pas tout!

L'après-midi, en bonne citoyenne que je suis, je me suis rendue au monument aux morts avec la petite tribu (dont Mister k qui râlait de se voir infliger ça matin ET après-midi), avec les autres parents, on se disait, bon, on se barre dès que les enfants ont chanté...

Naïfs que nous étions! Le maire avait tout prévu, les enfants ont chanté à la fin, après les discours, les morceaux de l'orchestre (municipal, recruté de force, les pauvres musiciens ont joué bénévolement de 10h à 17h, je le sais, ma sœur en est!), les dépôts de gerbes, le malaise d'un ancien combattant (qui s'est vite remis rassurez-vous, il s'est même mis à engueuler les secouristes!)... On croyait en avoir terminé après la Marseillaise, mais non, nos enfants ont littéralement été pris en otage, on a dû suivre le cortège (moins Mister k et son fils qui n'en pouvaient plus) jusqu'à la mairie pour la levée des drapeaux, les morceaux de l'orchestre (municipal mais je ne répète pas ce que j'ai dit), les discours, et enfin, enfin, l'hymne européen chanté (faux) par tous les mignons petits enfants.

Pour se venger, avec les copines maman de copains de mes enfants, on est allés au salon de thé dévorer une énorme part de gâteau (d'accord, ça ne nous vengeait strictement pas des méchancetés que nous avait fait subir le maire, mais ça faisait du bien au moral)

9 comments:

myriam said...

Pfff, quelle chouette municipalité, bien pensée et très réussie la fête !!! Je comprends que tu aies envie de vider ton sac, à ta place j'aurais été folle de rage !

FD said...

Ben dis donc, on dirait que c'était tout prévu-calculé pour faire de la foule, ce plan foireux... la prochaine fois reste au chaud chez toi avec ta princesse :-(

Valérie de Haute Savoie said...

Mais ta fille ? A t-elle été heureuse de cette journée "citoyenne" ?

tanette2 said...

Décidément des jours où rien ne peut se passer comme on pourrait se l'imaginer...ou l'espérer en tout cas.
Bise au bébé non autorisé et...à son frère et sa soeur.

sosso said...

Tout ça pour ça, j'suis verte!

Eddye said...

interdit aux bébés, c'est scandaleux... et le coup de la prise en otage, j'aurai pété un cable !
Mais est-ce que princesse a aimé sa journée ?

LiliLajeunebergere said...

Vous faites bien de demander le ressenti de Princesse... Elle est déçue, elle s'était beaucoup investie dans ce projet, pour pas grand chose finalement... Déçue que je n'aie pu voir sa participation au spectacle... Mais elle était avec les copains et les copines, elle s'est amusée quand même; bilan mitigé donc.

Bismarck said...

Ben ouais, c'est quoi ces spectacles auxquels la famille ne peut pas assister?

Mistinguette said...

J'ai cru alluciner en lisant le descriptif de ta journée !
Je crois que j'aurais fait une grosse colère. Et pourtant, je suis de nature très zennnnn !
Nous t'avons regrettée, le 8 mai. Une autre fois, j'aurai je l'espère le plaisir de te rencontrer... :o)