Monday, October 16, 2006

Quelques notes de silence....

Parce que ce soir, un petit garçon est à l'hôpital par la faute d'un autre. D'un autre qui a agi volontairement, consciemment, et ne regrette rien.

Parce que je n'ai pas fait ce métier pour appeler le SAMU.

Parce que dans sa nouvelle école, ma fille se fait menacer, racketter, humilier, violenter.

Parce que je n'ai plus d'espoir pour ce navire qu'on laisse sombrer corps et âmes.

Banlieue parisienne.

8 comments:

DoubleMum said...

Oh noooooooooon...... M.... chez nous aussi.. mais au collège, voir plus rarement au lycée... pas... pas les petits... est-ce que ça s'arrêtera un jour, cette escalade... :-((((((((((

Alexandra said...

Pauvres choupinets ! :-(((
Mais qu'est-ce qu'on leur fait vivre, au uns comme aux autres ? Comment on arrête tout ça ? :-(

Soeur Anne said...

Oh Mon Dieu. Mais que sont ces enfants qui ne savent qu'être violents ??

Mais qu'est ce qui se passe, ici ?

eddie said...

je ne sais quoi dire... courage, surtout

FD said...

Pas très encourageant, en effet... on les pense un peu jeunes pour être déjà aussi violents et hélas on est surpris par leur maturité. Pauvre gamin... Garde le cap et ne désespère pas, surtout ne fuis pas, garde ta sensibilté en éveil et ne t'endurcis pas.

Nath said...

Si maintenant ça commence en primaire ou va-t-on ?? Ca me conforte malheureusement dans mon choix d'école pour mes enfants, même si par mon choix, je sais que je ne participe pas à l'amélioration des choses...

Que dire, protégeons les enfants, rendons leur autorité aux enseignants, espérons en un avenir meilleur ...

jemetone2tou.com said...

« Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité et n’ont aucun respect pour l’âge. À notre époque, les enfants sont des tyrans. »
... Socrate

bricol-girl said...

Et je rajoute à notre époque les jeunes sont des extra terrestres pas toujours pacifistes.