Thursday, January 17, 2008

Entière

Non non, vous ne rêvez pas, vous avez pu accéder à mon blog sans vous identifier.

Mon blog n'est plus privé, plus réservé à quelques personnes sûres, au contraire libre de lecture, libre comme avant.

Il n'était pas tenable (d'ailleurs, je n'ai pas réussi) de réserver ma colère, ma tristesse et mon travail de deuil pour ici, tout en faisant comme tout allait bien dans le meilleur des mondes de l'autre côté.

Non. Ma vie, c'est un tout. Je suis en particulier la mère de deux enfants qui ont été abusés physiquement et moralement, avec tout ce que ça implique.

Je suis la copine ou la collègue rigolote capable de sortir trois bêtises à la minute pour faire rire la galerie, puis, sans transition, de donner des frissons à toute l'assemblée en racontant l'horreur. Suite à une remarque, une anecdote, une interrogation. Je ne peux passer cette partie de ma vie sous silence, au quotidien comme dans l'un de mes blogs.

Je sais qu'ensuite, c'est tout ou rien. Ca fait fuir, parfois. Ca intrigue, souvent.
D'autres encore me voient telle que je suis, telle que nous sommes tous: multifaces.
Oui, mère en colère de deux enfants martyrisés, mais aussi copine ou collègue rigolote.

J'aime ce blog, commencé il y a 3 ans, où j'ai raconté mon quotidien de maman solo. Et finalement, si une personne mal intentionnée proche de mon ex tombe dessus, elle n'apprendra rien de dramatique. Quant au dossier, chaque partie prenant connaissance de toutes les pièces de celui de la partie adverse, je n'ai au final rien à cacher.

Rererererebienvenue ici.

Merci à vous tous, qui m'avez soutenus dans la tourmente, merci pour tous les petits mots déposés ici, semaine après semaine, depuis près d'un an, malgré mon silence, parfois forcé, mais pas toujours.

Je vais tenter de rapatrier ici les messages du blog Lili pour qu'enfin les deux fusionnent, mais je conserverai les deux adresses, au cas où.

13 comments:

Wayne said...

c'est ça la vie. c'est ça être humain, je pense... être capable de plaire, de faire rire, et dans la seconde qui suit de faire peur, d'intriguer, de dérouter... La nature humaine est loin d'être manichéenne.

loreal said...

Et hop, aussitôt dit aussitôt fait :-) !

segohamburg (petitemaman) said...

Je t'avais lu quelques mois (semaines?) avant que ce blog ne devienne privé puis plus rien. J'ai souvent pensé à toi et aux enfants, même si on ne se connait pas du tout. Il y a une semaine (ou 2), j'ai découvert (par un commentaire chez Loreal) le blog Lili et je reviens ici aujourd'hui. Prendre connaissance des messages depuis septembre et laisser un petit mot. Je me permets de t'embrasser et de te remercier de redonner accès à ton blog. A bientôt, Ségolène

tirui said...

cela fait plaisir de te lire, que ce soit ici ou ailleurs, que ce soit triste ou gai. J'espere pour toi que tu auras plein de choses gaies à raconter pour te réconforter des choses tristes.
bisous

mab said...

Contente de te retrouver. Oserai-je tenter le "Bonne année, bonne santé" oui car il est sincère.

co de contes said...

je suis contente..merci..je suis là..si tu as...

Bismarck said...

Contente de pouvoir te relire.

griffoninne_la_couche_tard said...

Ca me plait bien la définition que tu donnes de toi ... ;-)
Mais, juridiquement , renseignes-toi :Es-tu sûre que tu puisses parler d'une affaire en cours ?J'ai des (gros) doutes...
Bisous !

griffoninne_la_couche_tard said...

Ah...Je réalise ...Au fait , c'est bien pour toi que tu remettes en public.Mais moi j'y ai mis des comm's qui impliquent du perso. que je n'aurais pas écrit sinon.(Tu connais la situation...) Heu , on s'appelle ?

Lili said...

wayne, ravie que tu aies trouvé le chemin jusqu'ici ;-)
et oui, nous sommes tous comme ça, mais on est si souvent catalogués...

Loréal, rapide, bravo :-D

ségo, je n'ai pas trouvé comment accéder aux mails de mes lecteurs et je n'avais donc pu t'envoyer une invitation, toutes mes excuses, et re bienvenue ici!

tirui, j'espère aussi...

mab, oui, ose! et tous mes voeux à toi également ;-)

co de contes, bismarck, merci!

griffonine, j'en parle de manière totalement subjective, je ne sais pas si ça compte... et puis il ne se passe tellement RIEN! ce qui m'épuise nerveusement d'ailleurs...
je n'ai toujours pas de ligne fixe (merci à mon opérateur), je te passe un coup de fil dès que c'est possible.

jid said...

Ravi de te revoir en ligne.

Lili said...

merci Jid :-)

choupette said...

Rebienvenue :)