Sunday, February 17, 2008

La Fée des Bébés

Il y a quelques années, désemparée par mes fausses-couches à répétition, et nullement réconfortée ni rassurée par les paroles que j'entendais à droite (les médecins) à gauche (les copines) à ce sujet (c'est rien, t'es jeune, t'en auras d'autres, la voisine de la soeur de mon oncle par alliance en a fait 10 des FC et maintenant elle a un bébé), je suis allée à la rencontre de la Fée des Bébés, qui officie incognito dans un hôpital parisien (il ne faut donc pas le répéter).

Elle m'a dit la même chose que ce dont on m'avait déjà rebattu les oreilles, mais pas sur l'air habituel de ceux qui veulent surtout se débarasser du problème. Non, au contraire, elle a écouté ma peine, mon angoisse, m'a expliqué que je n'avais sans doute qu'un problème sanguin, qu'il était aisé d'y remédier, et qu'à tout hasard elle allait pousser un peu plus les examens.
Je suis ressortie de la grotte magique, et quelques jours après, j'étais enceinte. D'un bébé qui a tenu, grâce à la potion magique donnée par la Fée, mais chut, c'est un secret. D'un bébé viking, même.

Il y a un mois, ma soeur, désamparée par son incapacité à tomber enceinte, nullement réconfortée ni rassurée par les paroles qu'elle entendait à droite (les médecins) à gauche (les copines) à ce sujet (c'est rien, t'es jeune, t'as le temps, la voisine de la soeur de mon oncle par alliance a mis 23 ans à tomber enceinte), ma soeur donc, est allée à son tour à la rencontre de la Fée des Bébés dans sa grotte parisienne (mais chut, hein, promis, vous n'avez rien lu).

Elle lui a dit la même chose que ce dont on lui avait rebattu les oreilles, mais pas sur l'air habituel de ceux qui veulent surtout se débarasser du problème (comment ça je me répète?).
Non, au contraire, elle a écouté sa peine, son angoisse, lui a expliqué je ne sais quoi (vous voyez, je ne me répète pas en fin de compte!) mais toujours est-il que 3 jours après, ma soeur tombait enceinte, comme ça, paf (enfin, elle a dû chahuter sous la couette avec son amoureux quand même).

Si ce n'est pas de la magie, moi je ne suis pas bergère.

Et c'est doux, de savoir qu'il y a encore des Fées en activité dans nos contrées (et une toute petite vie qui s'est nichée dans le ventre de ma soeur)

6 comments:

dany said...

Vivent les fées et les bonheurs à venir!!!!Biz.

co de contes said...

une bien jolie histoire.;d'amour,de fées et ..de poudre magique!

LeZ@z@blog said...

que c'est joliment écrit ;-)
Si j'avais pu voir cette fée il y a 7 ans... Je n'aurais peut etre pas autant stresser....Mais bon, je devais avoir une fée qui veillait sur moi quand même...puisque cela a finit par fonctionner...

Amandine said...

Oh si jamais tu comptais dévoiler l'identité de cette fée... C'est pour une amie très chère..

tanette said...

Oh si ma seconde fille pouvait rencontrer cette fée, elle (et nous) serait la plus heureuse...

LiliLajeunebergere said...

Je vais vous le dire, mais rappelez vous que c'est un secret!
La fée officie à l'hôpital Saint-Antoine, spécialisé dans les problèmes de fertilité. Et dans cet hôpital, les médecins sont toutes des fées.

j'espère que ça portera chance à ta fille, Tanette, et à ton amie, Amandine, autant qu'à ma soeur et moi :-)

Merci à vous toutes!