Sunday, February 24, 2008

La campagne, donc...

Donc, tout a commencé il y a quelques mois, lorsque j'ai décidé de m'engager au lieu de me cantonner à "qu'est-ce que le pays va devenir avec le président qu'on a".

Ma mère m'a mise en relation avec un de ses ancien collègue, écologiste. Il m'a donné rendez-vous un soir, en compagnie d'un communiste avec qui il voulait parler des municipales.

Or, mes parents sont communistes depuis toujours, et celui qui était là ce soir là me connait donc depuis trèèèèèèèèèèèès longtemps et a donc fondé ses espoirs sur moi.


Pour ma part, je ne souhaitais pas me rallier au PS, qui m'a trop déçu sur le plan national. Restait à choisir entre le vert et le rouge. Ce choix m'embêtait et j'ai donc "autruché"... Jusqu'à qu'on me demande clairement de bien vouloir me porter candidate en tant que communiste. C'était ça où le PCF n'était pas en mesure de présenter des candidats.


Je suis donc candidate communiste sur une liste de gauche.
En 8ème position, dans une ville où 39 élus siègent au conseil municipal. Si nous perdons, je siègerai parmi les 9 de l'opposition.
Si nous gagnons, je serai adjointe au maire! Je réalise chaque jour un peu plus ce à quoi je me suis engagée.... Avec chaque jour un peu plus de ferveur!

Je suppose que des dents ont grincé au PS, à voir catapultés sur la liste, au dernier moment, 5 communistes, dont 3 en position éligible. D'autant plus que les communistes qui étaient jusqu'ici dans l'opposition à l'actuel maire n'étaient pas souvent au conseil municipal et qu'on ne s'est pas privés de me le faire savoir.
Je sais aussi que je suis surtout là pour faire joli. Pour dire qu'il y a des membres du PCF sur la liste. Pour taire les rancoeurs et les rancunes du frère rouge.
Au milieu de tout ça, en un mois, j'ai su faire mon trou. Simplement par ma présence, déjà, lors des réunions - je n'en ai manqué aucune, sauf le soir où ma grande a brûlé les planches. Par ma disponibilité pour les soirées de porte à porte, pour les distributions de tracts... Et puis j'ai su me faire apprécier pour ma bonne humeur et mon sourire à toute épreuve.

Rien à voir avec la politique je vous l'accorde, mais difficile de se faire écouter lorsqu'on débute, qu'on maîtrise mal les impératifs d'une campagne électorale, plus mal encore l'administration d'une ville et que les copains de votre groupe vous ont lâchée... Les socialistes et écolo qui ne siègeront pas au conseil municipal même en cas de victoire sont présents et actifs... Les sympathisants également. Alors que même les deux communistes qui seront conseillers municipaux en cas de victoire sont totalement absents! Voilà qui n'est pas pour redorer le blason des communistes, dont la voix se fait de plus en plus difficilement entendre...

L'avantage pour moi, c'est que personne n'a à m'indiquer la route à suivre. Personne n'a rien à attendre de moi. Personne n'a à me dire ce que je dois dire ou faire. Moi qui avait peur de me faire piéger en prenant ma carte...

Maintenant, à la question " avons-nous une chance de gagner ou non?", je ferai une réponse de normands: p'têt bin qu'oui, p'têt bin qu'non!

Non, parce que la ville a toujours été à droite et conserve un gros centre bourgeois content des fleurs installées par le maire.

Oui, parce que:
- la gauche n'a cessé de gagner du terrain à chaque élection, et qu'aux municipales de 2001, la liste de gauche a été battue à 177 voix seulement!
- depuis 2001, la conscience politique s'est accrue, et avec elle l'envie de voter.
- dans cette grande ville de près de 40 000 habitants à fort taux d'immigration, il y a toujours plus de personnes obtenant le droit de vote et que leurs voix vont le plus souvent à gauche.
- le ras le bol est de plus en plus palpable, ras le bol envers la mairie actuelle qui ne s'occupe que de son centre-ville, délaissant totalement les quartiers difficiles.
- le maire ne brosse pas dans le sens du poil l'électorat de mon âge, qui bosse et qui se demande quoi faire de ses enfants avant 8h30 le matin et après 16h30 le soir, puisqu'il n'y a aucun accueil périscolaire.
- notre ville, pourtant grande, préfecture, hébergeant une faculté et un Institut Universitaire de Formation des Maîtres est l'une des villes les plus mortes qui soit! Une ville où on s'ennuie...

Oui surtout parce que notre programme répond à tout cela, aux attentes des habitants et à leurs envies - les socialistes font du porte à porte et des réunions publiques depuis des mois dans ce sens.

Je crois à notre victoire, à condition que les électeurs se mobilisent les 9 et 16 mars prochains. C'est pour cela que je prends du temps sur mon temps avec les enfants, pour ces réunions, ces portes à portes.... J'ose croire que ce n'est pas pour rien!

Les enfants m'ont accompagnée à des distributions de tracts, à un tournage vidéo hier (je vous en mettrai un extrait si j'y parviens, c'est très rigolo et je suis parfaitement ridicule!), après la grogne de me voir me sauver le soir, ils sont gagnés par la fièvre.

Encore 3 semaines! Suivies de 6 années, je l'espère...

8 comments:

luna pat said...

je trouve qu'ici la campagne est très lente à se mettre en route... seul le maire actuel a distribué son programme accompagné de son bilan, il parait que son 1er adjoint se présenterait de son côté mais je n'ai vu aucune liste... et le maire d'avant se représente aussi mais on n'a encore rien vu passer en plus les panneaux devant les écoles sont installés mais sont incroyablement vides.
ça me laisse une drôle d'impression, je me demande si "ce n'est pas important, tout le monde s'en fout" ou au contraire "tout le monde attend le dernier moment pour sortir sa botte secrète", enfin, bon je n'aime pas cette ambiance, pas sereine pour 2 sous (sans parler d'un gros candidat PS qui passe à l'UMP dans la ville voisine...)

FD said...

Bravo la douce, bel investissement et je suis fière de toi (tu t'en bats l'oeil mais ça ne fait rien, je te le dis quand même ! ) "on" râle à tous les étages mais le contre-pouvoir n'est pas là. dans notre commune de 2000 ha, 3 listes, 3 sortants. Slogans en vogue : "Renouveau et continuité"... ça fait peur, hein... Pour la 1ère fois (non, la 2è en fait...la 1ère c'était un certain 2è tour....)je vais aller voter sans réelle conviction. J'assiste pourtant aux réunions publiques et les 3 programmes sont quasi identiques... seule différence :"que faire de l'ancienne coopérative viticole". Tout sauf l'essentiel...

tanette said...

Je te félicite moi aussi pour ton engagement et espère que tu seras récompensée de ton investissement. Dans notre commune de 2000 habitants, le maire sortant (PS) a fait trois mandats , cette fois 3 listes dont deux têtes de liste absolument incapables se disputent mollement la place...encore aucune réunion, pas de programme...un peu inquiétant tout ça...

a n g e l said...

je suis un peu allée voir ton candidat, ta liste et tout, et j'espère que vous allez GAGNER!
YOUHOU

non mais franchement ce serait TOP

(ceci dit votre maire UMP il est super mieux que notre maire UMP, on échange quand tu veux uhuhuhuhu)


bisous madame <3

tirui said...

hé on espere aussi !
et déjà j'espere bien voir cette vidéo :-)
et puis tu fais surement joli sur la liste parce que tu es jeune, jolie, et pétillante, pas seulement parce que tu as l'étiquette commpuniste ;-)

Il y a une raison supplémentaire d'espérer la victoire, c'est notre bien aimé président qui chaque jour coule un peu plus son camp (encore quelques mois comme ça et le score de l'ump descendra en dessous de celui de la lcr) :-D

dany said...

Bravo! de garder ta liberté...J'espère très fort que l'on pourra boire un verre à ta victoire!

*Isadora* said...

moi je vote pour toi !

parce qu'ici, franchement je ne sais pas pour qui voter... et que toi, je te vois convaincue et efficace :)

LiliLajeunebergere said...

Concernant les campagnes électorales qui vous déçoivent (et je le comprends), j'ai l'impression que ça dépend de beaucoup de choses, les ambitions personnelles, les divergences au sein des listes... l'intérêt ou non effectivement...
Ce que vous écrivez me fait penser à ma soeur qui doit choisir entre 3 soit-disant "sans étiquette", en réalité droite, l'une des listes portée par le maire sortant, les 2 autres par des adjoints!

Souvent effectivement, l'essentiel n'est pas soulevé... Par peur de perdre une partie de l'électorat.
Par manque d'idée peut-être aussi?

Dans notre liste, nous sommes nombreux à vivre "comme tout le monde", dans des logements insalubres pour certains, avec des enfants mais pas d'accueil périscolaire, peu de loisirs, les problèmes de transport... On sait à qui on s'adresse, et on le fait en connaissance de cause

J'ai retrouvé des copains d'enfance, l'un d'eux n'a jamais voté (il n'est pas sur la liste mais s'occupe d'associations de quartier), il a réalisé que seule la voix des urnes pourrait changer les choses, il a beaucoup travaillé en amont pour inciter les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales.

Pour ma part, j'ai réussi à convaincre des personnes totalement désabusées par les élections "qui ne changent rien", à aller voter (pour nous si possible :-D )
Mon statut de maman-solo qui galère financièrement et qui se sent délaissée par nos dirigeants (pour d'autres raisons.... Ca fait un an et un jour aujourd'hui...)n'y est pas pour rien... je suis honnête et ça se sent.

Bon, je pourrais en parler des heures, mais le devoir m'appelle (distribution, puis porte à porte, puis distribution nocturne, yeah!).

Angel, je te l'envoie par colissimo :-D

Tirui, il va bien faire une action d'éclat d'ici là....