Thursday, April 02, 2009

Responsabilité

Hier, j'ai lâché Princesse à son cours d'équitation puis j'ai emmené à son activité P'tit Elfe, le fils de Mister K.

En revenant au club d'équitation, j'apprends que nos enfants sont partis en balade.
Il fait beau, le club se trouve dans une base de loisirs entourée d'une forêt, ça serait dommage de ne pas en profiter.

11h, heure de fin du cours, pas une oreille de poney à l'horizon. 11h10, on commence à se poser des questions. 11h15 à s'inquiéter.

11h20, deux autres moniteurs nous annoncent que la monitrice de nos enfants s'est perdue, mais que tout le monde va bien (merci les téléphones portables).
2 minutes plus tard arrivent au galop 4 poneys, seuls.... Les autres mamans sont plus rapides que moi pour aller aux infos (je suis devenue une larve), ce sont elles qui m'apprennent que, d'après les monos, les poneys n'étaient pas montés, les enfants marchaient à côté et ont lâché la bride.

En passant, drôlement pressés de partir avec leurs propres groupes, les monos... Ca sentait mauvais.

Pour cause: à 11h30, le petit groupe est apparu. La mono sur un gigantesque cheval.
Monitrice qui n'est pas la monitrice habituelle des enfants.
Des enfants à dos de poney, 4 autres à pieds, dont la mienne... 4 fillettes qui enfin s'effondrent en larmes en nous voyant.

Et voilà la vérité vraie messieurs-dames:
La monitrice a donc emmené en balade un groupe d'enfants qu'elle ne connaissait pas, dans un endroit qu'elle connaissait encore moins.

C'est pas formidable ça?

Quant aux poneys revenus seuls, ils étaient montés -contrairement à ce qui nous a été dit- et ont jeté bas leurs cavaliers lors d'une folle course dont Princesse ne s'est pas encore remise.

La frayeur de sa vie, elle dit, et je veux bien la croire; les poneys se sont emballés, Princesse se souvient de la monitrice qui criait "mais revenez, faites demi-tour", bin voyons! Elle est tombée loin du groupe, lorsque le poney a sauté une branche, est tombée le dos sur ladite branche, a été aidée par une dame qui passait, a retrouvé les autres copines qui elles aussi avaient chuté....

L'histoire ne s'arrête pas là: la monitrice, donc, non seulement a emmené des enfants qu'elle ne connaissait pas en balade dans un lieu inconnu d'elle, a prétendu que les chevaux avaient été lâchés et que nos enfants n'avaient rien, mais en plus, elle a culpabilisé une fillette qui avait essayé de les en sortir ("à cause de toi on est encore plus perdus").

Je suis allée me plaindre à l'accueil du club, et je veillerai la semaine prochaine à ce qu'aucune circonstance atténuante ne soit retenue contre cette personne (elle a dû donner sa version des faits et j'espère qu'elle sera confrontée aux enfants)

Elle a mis en danger 12 enfants... Ca s'est soldé par de douloureuses chutes et d'énormes frayeurs mais ça aurait pu être pire... et on ne doit pas lui permettre que ça soit pire un jour, avec d'autres-du moins pas tant qu'elle n'aura pas admis ses erreurs et sa responsabilité totale.

6 comments:

Eddye said...

Je comprends ! J'aurais fait pareil que toi, et même, je ne sais pas si j'aurais pas été plus mauvaise...
Pauvre Princesse ! :-))

dany said...

sympa l'encadrement du club de poney!!! J'imagine l'angoisse. Dans ces cas là, sutout devant la mauvaise foi, je suis une chatte en colère!!!

co de contes said...

du grand n'importe quoi...grrrr
j'espère que ta fille va mieux..bizzzz

Anne said...

C'est lamentable ! Est-ce que vous pouvez vous concerter entre parents pour refuser de confier vos enfants à cette monitrice ? A mon sens, on est à la limite de la faute grave, voire lourde ...

Bismarck said...

Est-ce qu'il n'est pas envisageable de déposer une main-courante (c'est moins grave qu'une plainte, et ça évite la judiciarisation) pour mise en danger de mineurs, ou un truc du genre?
Parce qu'être inconsciente à ce point, c'est grave. Et comme tu dis, il aurait très bien pu y avoir un vrai accident, avec fracture par exemple.

Sosso said...

il faudrait arriver à voir le responsable du club en fait!