Saturday, October 24, 2009

....

(Désolée de vous avoir inquiétés. Une copine a trouvé le prénom grâce à l'indication que j'avais mise à la fin du post, avant nos enfants et nos familles donc. J'aurais pu me contenter d'ôter cette indication pour éviter que d'autres personnes trouvent, mais je n'avais pas beaucoup de neurones en action, j'étais en train d'accoucher! J'ai sauvegardé les commentaires, je les remets dès que j'ai 2 mains libres... et je viens vous raconter... tout va bien :-) )

Je crois que ma petite libellule a décidé d'arriver...

Mais j'ai quelqu'un chose d'important à dire, avant ça...

Il y a à la maison un livre qui s'intitule "et si..."... Si le jeune homme n'était pas monté dans l'arbre cueillir des cerises, il ne serait pas tombé, ne se serait pas cassé la jambe, et il n'aurait pas rencontré la jolie infirmière et le bébé qu'on découvre à la fin ne serait pas né.

J'ai longtemps été perturbée par ça... "Et si" ma belle-sœur n'avait pas été assassinée... Et si mes enfants n'avaient pas pris peur et parlé... Nous n'aurions pas déménagé, je ne me serais pas présentée aux élections municipales de ma nouvelle ville, je n'aurais pas rencontré ceux qui m'ont ensuite présenté Mister k.
A un moment, j'ai songé à donner à notre fille, en 3ème prénom, celui que ma belle-sœur avait voulu donner à sa fille. J'y voyais une sorte d'hommage, mais finalement, ce n'était que le rappel du drame, ça ancrait cette petite fille dans un terreau nauséabond, dans une histoire qui n'est pas la sienne, alors j'y ai renoncé. Elle aura des prénoms libres de toute attache, qui n'appartiendront qu'à elle.

Et puis... Elle s'est nichée dans mon ventre au moment où ma grand-mère est tombée et ne s'est pas relevée.
Elle arrive après un long et douloureux parcours médical pour Mister k.
A plusieurs reprises au début de ma grossesse, j'ai dû lutter contre l'idée qu'elle allait me permettre de rattraper tout ce que j'avais loupé avec mes deux grands.

Facile de tomber dans l'écueil de la voir comme celle qui va tout guérir, tout soigner, tout rattraper, tout consoler.

Non, elle arrive pour elle-même. Pour vivre sa vie.
Je l'ai beaucoup fantasmée, nous le faisons naturellement, mais je sais qu'elle sera elle, différente de tout ce que j'imagine, et que c'est sur son chemin et sur nul autre que je dois l'accompagner.

Voilà, je l'ai dit. Elle peut arriver :-)

Ah si, une dernière chose. Il y a quelques semaines, nous avons découvert l'étymologie de son prénom. "Hospitalière"... Mister k a choisi le prénom il y a des années, sans en connaître l'origine... Drôle de pied de nez :-)

13 comments:

Winnisa said...

Je vous souhaite une merveilleuse rencontre ♥

bricol-girl said...

Tu est prête pour le coup de foudre avec la demoiselle, elle peut sortir il ne fait pas froid.

tanette said...

Elle peut venir, sûre d'être bien accueilli. Touchant ton billet.

Eddye said...

très joli billet :-))
bienvenue à la demoiselle, on attend de tes nouvelles impatiemment !

FD said...

Nous l'attendons aussi avec impatience...

Coca said...

Je vous souhaite à tous une très jolie rencontre ♥♥♥

dany said...

j'imagine une jeune fille de 20 ans lisant ce magnifique billet empli d'amour... Que la rencontre soit belle!

Ppn said...

Quel suspense ! Alors elle est née quand et elle s'appelle comment ? Car moi, je n'ai pas deviné :(

Laeti said...

Chouette chouette chouette ! bienvenue à la puce, et beaucoup de bonheurs à toute la famille !
Viens vite nous raconter...

dany said...

Ouf! Heureuse de savoir que tout va bien...Alors elle est comment?

bricol-girl said...

Bienvenue à la demoiselle, mais j'ai besoin d'en savoir plus!

FD said...

Aaaah, nous voilà rassurés ! Alors, elle va bien ? Et toi ? Et vous ? Racoooooooonte ! Bizavous

myriam said...

Et ta Libellule va vivre SA vie, mais elle sera nourrie de son histoire (qui est aussi la vôtre) -ce qui n'est pas forcément un mal, même si celle-ci est difficile-. Avec le temps, je ne crois plus beaucoup au hasard. Après un travail psy, il a été amusant de voir comment, en voulant choisir un prénom parfaitement neutre et "vierge" (sur un plan familial) pour notre 3e enfant, nous l'avons pourtant bien ancrée dans l'histoire familiale... c'est l'inconscient qui nous rattrappe !
Quant aux envies de "réparation des loupés", rassure-toi, je pense que cela pend au nez de toutes les mères, même lorsqu'elles n'ont pas eu à traverser les mêmes épreuves que toi ! Je vous souhaite en tout cas de beaux moments avec votre libellule (quel joli symbole : la spiritualité !).