Tuesday, November 24, 2009

Encore une histoire de ballon...

Pas dans la main d'un joueur de foot cette fois, mais perché sur un toit.

En effet, il y a quelques semaines, Viking a envoyé son ballon sur un des toits de la cour, et nous étions dans l'incapacité d'aller l'y récupérer - nous ne faisons pas 5 mètres de haut, hélas.

Nous attendions donc un coup de vent salvateur pour faire redescendre le fugueur. Régulièrement, je regardais s'il était toujours perché sur le toit, et la réponse invariablement était "oui".

Cet après-midi, j'ai vu quelque chose de grand passer devant les fenêtres, de manière très fugace. Je me suis approchée pour mieux voir, mais il n'y avait déjà plus rien à voir, si ce n'était le fourgon des ouvriers qui officiaient à nouveau dans l'immeuble... Et le toit, vide. Parti, le ballon!

Nous étions en train de nous préparer pour aller chercher les enfants à l'école et de là les emmener à leurs activités, et nous étions même en retard- Libellule avait réclamé une tétée juste avant - nous avons songé à demander aux ouvriers, en passant, s'ils avaient bien récupéré le ballon comme nous le supposions, mais finalement, pressés, nous avons oublié.

En revenant des activités j'ai oublié d'aller fouiner du côté des poubelles, j'avais Libellule énervée dans les bras et un repas à préparer - Mister k n'était pas là.
Ca m'est revenu pas plus tard qu'à l'instant, soit 22h - oui honte sur moi, mais je me suis rattrapée, vous allez voir.

Je suis partie à la recherche du ballon.
J'ai fait le tour de la cour, en vain.
Je suis allée au local poubelle... Les bennes avaient déjà été sorties!

Vaille que vaille, je me suis rendue dans la rue.
En fait, nous n'habitons pas une rue, mais une des plus grandes artères de la ville. A côté d'un restaurant.
N'écoutant que mon courage, j'ai bravé les regards - et certainement les inévitables commentaires - et j'ai regardé dans les bennes. Pas fouillé quand même, mais de toute façon si le ballon avait été jeté, il se serait retrouvé sur le dessus, ou à la limite juste sous un sac poubelle mis après, et aurait donc été visible. Et là, rien, malheureusement.

Plusieurs réflexion à ce sujet:
- Je suis fière de moi, d'avoir bravé le qu'en dira-t-on pour tenter de retrouver le ballon de mon fiston.
- Ce soir, le beau ballon en question dort sans doute dans la maison d'un ouvrier.
- Bon, et mes vêtements dans leur sac en plastique sur le pallier, toujours pas d'amateur par contre?

6 comments:

Moukmouk said...

Un ami réside dans un quartier chic, pourtant c'est la que les encombrants disparaissent le plus vite avant que les employés de la ville les ramasses. C'est vrai les riches ont de grandes maisons, et peuvent entreposer beaucoup de truc.

tanette said...

Parapluie et ballon disparaissent alors que ce qui ne t'est plus utile n'intéresse personne....incroyable...
Je suis d'accord avec toi pour partager les tâches ménagères avec tes enfants, ils n'en deviendront pas bossus et au contraire te remercieront. Laisse dire...on a déjà compris depuis longtemps que tu es quelqu'un de Bien. ! Bises à tous.

le Pierrot said...

Voilà que maintenant les ballons s'évaporent ? mais que fait la police ?

Marithé et Alain said...

Je pensais que le ballon allait être retrouvé, c'est peut-être un enfant qui en profite maintenant
Mais bien mal acquis ne profite jamais
Le ballon va se retrouver bientôt sur le toit.Cela pourrait être une histoire sans fin

Bonne soirée

FD said...

Wah, j'admire ton abnégation à rechercher le ballon jusque dans les containers ! On peut se dire que si le ballon a été ramassé par des agents municipaux, ils l'ont peut être déposé au gymnase de plus proche,ou au centre aéré...
Pour tes sacs de vêtements, essaie carrément sur le trottoir...
Au fait, j'ai répondu chez moi à propos de l'exploitation des enfants par leurs parents ;-)
Ma devise : "faire et laisser braire"...

LiliLajeunebergere said...

moukmouk, ça me fait penser à ma mère qui, enfant, vivait dans un immeuble chicos; elle trouvait des chemises de luxe jamais portées dans les bennes.

Tanette, merci :-)

Le Pierrot, on se le demande :-D

Marithé et Alain, bienvenue :-) Ca pourrait être sans fin oui.

FD, j'espère que le ballon est utilisé au moins, oui!
Et je vais lire ;-)