Friday, November 20, 2009

J'aime pas le foot

Ca faisait un moment que je voulais écrire un billet à ce sujet, et l'affaire de la main qui devient drame national en Irlande et embrouille internationale m'en donne l'occasion.

Viking fait du foot depuis l'année dernière. Entraînement le mercredi, match le samedi.
Il n'est pas trop bon, se débrouille à peu près quand il est dans les buts, pour moi l'essentiel, c'est qu'il se défoule.

J'aime bien le voir jouer le samedi, enfin j'aimais bien, avec une Libellule dans les bras, les occasions seront plus rares.

Ce que j'ai appris à détester au fil des mois, c'est l'ambiance foot.

J'ai toujours été surprise de constater que les enfants pouvaient s'envoyer n'importe quoi dans la figure, et ils ne s'en privent pas, des "t'es nul" en cas de buts encaissés! Les entraîneurs, malgré leurs beaux discours sur le respect et la tolérance, ne réagissent jamais.
J'ai également vu des enfants refuser de serrer la main de leurs adversaires, sans aucune réaction de la part des entraîneurs là non plus.

Que dire des parents...
Pour la plupart, ils sont hystériques - j'en ai vu envahir le terrain en hurlant lorsque leur progéniture marquait un but - agressifs - vu aussi, des entraîneurs pris à parti - et surtout, ils mettent une pression incroyable sur leurs enfants. "Fais-ci, vas-là, mais non pas ça andouille!"

Certains promettent des punitions en cas de buts encaissés - véridique!

J'ai entendu aussi un méprisant "pfffffffff y'en a qui ne viennent que pour s'amuser"
Heu oui, n'est-ce pas le but d'un loisir?

Ah non, c'est vrai, nous parlons du foot...
Le foot, sport populaire ou chacun a sa chance, quelque soit la couleur de sa peau (et pourtant, j'ai entendu des remarques racistes là aussi) et son origine sociale...
D'où, une nouvelle fois, une pression hallucinante, de la part des parents, pleins d'espoir, et des entraîneurs, qui sélectionnent dès le début ou presque.

Ma soeur enseigne actuellement dans l'un des quartiers les plus "difficiles" de la ville. Niveau scolaire très médiocre. Un certain nombre de ses élèves - CM1 et CM2, soit de 9 à 11 ans environ - sont inscrits au club de foot de la ville. Le club leur impose un entraînement le lundi soir jusqu'à 20 heures. Imposer est le mot: une mère d'élève a dû demander à ce que son fils soit inscrit à l'aide aux devoirs après la classe pour se procurer une excuse afin de ne pas avoir à envoyer son fils à cet entraînement!
Ce qui est terrible, c'est que ces enfants y croient, ils se voient les nouveaux Zidane... Combien d'entre eux deviendront vraiment professionnels? Combien resteront sur le carreau...

On le sait, le foot véhicule de répugnantes histoires d'argent, c'est aussi un sport où la triche est de mise - les joueurs qui se font très très mal et qui, une fois le carton jaune dégaîné contre leur adversaire, vont subitement mieux, on se croirait à Lourdes! - et je ne parle pas de la violence et de l'intolérance.

On récapitule?
Dès le début, le foot c'est: insultes, triche, mépris, intolérance, corruption, racisme, et j'en passe.

Alors, quand je vois le gardien de but irlandais se précipiter sur l'arbitre pour lui dire qu'il y a eu main (me faisant inlassablement penser à un petit élève venant se plaindre à la maîtresse que machin lui a volé ses billes), j'ai envie de dire "désolée, les gars, mais on récolte ce que l'on sème!"

(quant à Viking, j'espère qu'il lâchera le foot l'année prochaine, à cause de cette ambiance - de toute façon, comme il n'est pas très bon, il sera doucement poussé vers la porte... mais que lui faire faire d'autre? De plus en plus de sports me semblent gangrénés par cette ambiance dès le début.)

16 comments:

FD said...

Rugby, ma douce, rugby. On a testé le foot ici aussi, très très beurk en plus de nous pourrir nos week end à faire le taxi et nous peler sur de rudes bancs de bois:-)Ce fut rugby un temps. Ou alors karaté -j'ai des kimonos-petite-taille-si tu as besoin ;-) Excellent édito ce matin de Th. Legrand sur FI sur le sujet. Il fait écho à ton billet. Je plussoie.
Bizavous

atempspartiel said...

de l'aikido... On n'attaque pas, on utilise la force de l'adversaire pour se défendre, on respecte les autres.
les parents se font virer du dojo (comme cela pas de parents hystériques sur le bord)... et pour le moment, je n'ai pas encore entendu parler de compétition (cela fait 2 ans que grandmachin - 7 ans 1/2 - en fait).
Ca défoule, ca assouplit, ça apprend la défense (important quand grandmachin ne fait que 21 kilos)...
Il est ravi!

Eddye said...

Ben le rugby, je suis moyen d'accord, pour avoir essayé d'en faire faire à mon grand, le dimanche après midi, lors des mini matchs, les parents sont tout aussi hystériques !
Sinon, oui, effectivement, tout ce qui est sport genre judo, aikido... faut juste pas tomber sur LE club con (hélas)...
Près de chez moi, il y a une section gymnastique garçons, très bien équipés, et j'aimerai que mon grand aie envie d'en faire en voyant les autres enchainer saut périlleux sur trampoline, barres parallèles et cheval d'arçon, mais peine perdue...

dany said...

Combien d'accord avec toi. En plus j'habite à 500 m du "Chaudron des Verts""! Je te dis pas la tenue et les propos des hordes de supporters!C'est peut-être dans ces milieux que notre Petit Prince devrait imposé les leçons de morale obligatoires!!!

E. said...

Arts martiaux en general meme si lors des competitions les parents sont aussi assez hysteriques (mes enfants et moi faisons du taekwon do).
C'est un peu militaire comme ambiance... (ici et aux USA ) mais relativement respectueux.

Jid said...

Il y a une patinoire vers chez toi?
Le hockey ou le patinage me semble pas trop mal pour un enfant (c'est couvert, il peut y aller toute l'année,...)

Anonymous said...

la gymnastique aux agrès!!!! Garcon ou fille peu importe. Ca apprend a maitriser son corps, ses emomtions, sa peur, les reperes dans l'espace et ca defoule! les parents ne sont pas particulierement les bienvenus et les compet sont en equipes (2 par an) ce qui fait qu'il n'y a pas de mise a l'eccart, chacun apporte sa petite contribution.
En plus c'est un sport ou l'on est pas avec les meme copains qu'a l'ecole.
Anne-lise

Bismarck said...

Zut alors, moi qui couve un chouette ballon!
Le rugby, c'est bien, certes, mais physiquement violent, quand même...
Les arts martiaux, ok, ou alors l'escrime: à partir d'un certain niveau, les parents n'arrivent même plus à suivre les touches.
Ce qui me chagrine, c'est que, quel que soit le sport, il faut toujours finir par emmener les enfants à une compétition.

1air2rien said...

Je te comprend. J'ai absolument rien contre le foot, mais ce qui en a été fait et les conséquences que cela entraîne me dépassent.
Bref, des activités il y'en a plein... Et il n'y a pas que le sport qui dépense...
Quelques idées au hasard : cirque, théâtre, escalade...
Enfin, au final ce qui compte c'est que Viking trouve son compte dans l'activité qu'il pratique...

bricol-girl said...

Je serai tentée de dire comme FD.

Mélina said...

Ah oui, ses parents hystériques... Et tout commence très tôt. Je reviens de la fête foraine, et déjà certains parents hurlent sur leurs enfants de tout juste 2 ans pour qu'ils attrapent la queue de Mickey !

Névrosia said...

:-) Je compatis. Une de mes amies ne comprend pas pourquoi je n'ai jamais été emballée à l'idée que Petitout fasse du foot (alors qu'il avait semble t-il de bonnes pré-dispositions), le foot c'est exactement tout ce que tu en as dit. L'esprit des gradins au rugby rugby me semble plus acceptabe, mais je ne serais pas chaude pour que me fils le pratiquent adolescents d'abord parce que ce qu'ils appellent les "mini-comas" y sont semble t-il acceptés comme naturels et ensuite parce que j'ai vu une photo de Betsen quand il était jeune et je n'ai que moyennement envie que mes beaux garçons se chopent des cous de taureaux et des gueules de boxeurs, pour finir j'ai fait énormément de déplacements quand je jouais au basket à haut niveau avec les jeunes joueurs du stade français et je peux te dire que les 3ème mi-temps commencent tôt.
Le basket c'est sympa, mais pas trop longtemps, très traumatique pour les articulations, alors il te restera les sports individuels tels que le judo si tu tombes sur un bon prof, ou la natation qui les fatigue bien et s'avère bon pour le corps. Pourquoi pas la gym pour ton garçon ?

Co de contes said...

tiens je ne suis donc pas seule à ne pas supporter le foot...
je dirais aussi karaté..mais dans un bon club...
bizzzz

Anonymous said...

le viet vo dao pratiqué pendant 4 ans par notre dernier : grand respect de l'adversaire, jamais de compétition, juste des tournois pour le plaisir avec une récompense pour tous.

le tir à l'arc, 4 ans aussi, avec des compétitions certes, mais pas de cris puisque le calme est requis.

LiliLajeunebergere said...

Merci pour toutes vos idées!
Je vais commencer par voir ce qu'il y a dans le coin, et emmener viking en faire le tour en juin... En espérant que quelque chose lui parlera!

Caro-croisezlesfils said...

Fiston est passé au judo.
Histoire de ne plus gérer le "je ne les connais pas, alors ils ne me passent pas le ballon."

Cette année, il s'éclate!