Sunday, May 22, 2005

paroles d'inconnus

Il y a des paroles d'inconnus qui font plaisir, qui rendent votre coeur plus léger, vous aèrent l'esprit quelques minutes, voire quelques heures.

Et il y a les autres.

Cette nuit, je papotais dans le métro avec des copines. Dites, rassurez-moi, c'est pas interdit?
Il y a un type qui vient s'asseoir à côté de nous, on continue la papote, faut dire qu'on est des filles, on a des tas de choses à se dire.

Au bout de 10 minutes, le type: "15 minutes avec vous, on doit pas tenir"
Je me suis demandée si j'avais bien compris, je ne savais pas trop s'il rigolait ou pas, et lui répète, cette fois il n'y a plus de doute, il nous fait sentir qu'on le gave.

Je vous avoue que je suis incapable de vous sortir le dialogue qui a suivi. Juste, tout d'abord, j'ai émis l'hypothèse que peut-être, on a le droit de parler dans le métro. Qu'il y a d'autres places libres ailleurs. D'où il est ressorti que j'étais vulgaire stupide et bornée.
j'ai senti que ça allait déraper, j'ai un peu l'habitude des excités, j'ai beaucoup bossé dans des domaines où on est sans arrêt en contact avec le public, je sais que dans ces cas-là faut pas faire attention. Sauf que ni lui ni ma copine (l'autre ne pipait pas un mot, trop timide) n'avaient l'intention de lâcher l'affaire. Sauf aussi que le type n'en avait qu'après moi qui cherchait juste à récupérer l'attention de ma copine, et il a fini par me traîter de conne. Ma copine a bondi. Elle a du sang espagnol dans les veines faut dire, bon le mien est viking, mais soit les vikings étaient plus pacifiste qu'on nous le dit, soit il est périmé ce sang, en tout cas j'ai vainement essayé d'expliquer que je n'en avais rien à faire de ce que ce type pensait de moi, ma copine estimait qu'on n'avait pas à se faire insulter dans le métro.

Qu'est-ce qu'on pouvait attendre de ce type? Des excuses?
Le contrôle de la situation, comme on dit, nous a totalement échappé. Le type m'avait dans le nez, quoi que je dise pour tenter de calmer le jeu, il en rajoutait sans cesse, me traitant à nouveau de stupide bornée vulgaire conne ET chieuse, et là sachez qu'il y a plusieurs catégories de chieuses et moi je suis dans la pire (je vous passe les détails)

Je n'ai dû mon salut qu'à un début de crise de tétanie, ce qui ne m'étais pas arrivée depuis plus de 10 ans.

Au final, ce type a eu ce qu'il voulait, il m'a écrasée et humiliée, m'enfonçant davantage seconde après seconde, pour pas un rond.

J'ai beaucoup de défauts, j'essaie de soigner les pires. Mais j'ai beaucoup d'amis aussi, alors je ne dois pas être si imbuvable que ça?
En tout cas je ne suis pas stupide bornée et vulgaire, cette nuit pas plus que d'habitude, rien ne justifiait tout ce qu'il a dit.
C'est la première fois qu'on me sort tout ça, et le fait que ce soit un type franchement méchant et très probablement misogyne ne change rien à ce que je ressens.

Je voudrais savoir pourquoi il y a des paroles d'inconnus qui salissent à ce point.

3 comments:

a n g e l said...

OH
MON
DIEU
!!!

mais je comprebds ta copine, je lui aurais fait manger ses dents, non mais il est pas bien ou quoi lui d'agresser une parfaite inconnue, non mais spa possible, c'est la première fois que je lis une histoire pareille!


Des bizoux, et t'es tout sauf les mots oàduriers et débiles qu'il a employés.

alizarine said...

Je suis si désolée que ton corps t'ait trahie à ce moment précis ...
C'est la méchanceté qui devrait provoquer des crises de tétanie tiens ! des comas profonds ...et longs , aussi ... ça serait bien ...quoiqu'on a déjà trop peu de personnel dans les hôpitaux et là , ils seraient franchement ensevelis ...
je lui souhaite tout de même de s'étouffer dans sa connerie , l'autre naze ...(les gens qui vous ont dans le nez comme ça d'entrée , faut pas chercher , y'a rien à trouver -p'têt que tu ressembles à une cousine qui l'a gravement traumatisé en l'humiliant en public , vas savoir ...-).

Bisous bisous

LiliLaJeuneBergere said...

Angel, je trouve que dans ces cas-là, la meilleure défense c'est l'indifférence..... tout cela était tellement gratuit.... il faisait feu de tout bois, toute parole était inutile, superflue et retournée contre moi (même si ce n'était pas moi qui l'avait prononcée)

Alizarine, il n'a pas su ce qui m'arrivait, j'ai juste glissé à ma copine qu'il fallait vraiment qu'elle arrête et que je lui expliquerai ensuite pourquoi.

bon ça va je me suis remise ;-) A côté de ça j'ai une chouette vie alors.....