Saturday, January 27, 2007

Dans la jungle, terrible jungle...

Mon ex a bien des défauts – il me semble que je vous en ai déjà parlé, huhu. Mais quand même, un truc bien chez lui, pour le moment, et je ne sais pas jusqu’à quel point, c’est qu’en règle général, ce qui n’a rien d’absolu (je m’entoure de multiples précautions oratoires, on ne sait jamais) donc en principe et en gros, il sait qu’il doit s’arrêter avant de dépasser les bornes des limites.
Je préfère ne pas parler de ce qui s’est passé il y a quinze jours, ni de mes interrogations quant à la suite, de mes inquiétudes, et tout ce qui s’ensuit.

Parlons de Dito, 2kg tout mouillé, de race féline, environ 1 an, que mon ex a adopté parce qu’il s’ennuyait. Mais mon ex éduquant un animal, c’est… Hem… Je préfère ne pas m’étaler, même les non-amis des animaux seraient très fâchés, ho oui.

Donc mon ex, dans la foulée de ce qui s’est passé dernièrement, me dit que ce serait mieux pour le chat que je le prenne. Le chat. Parce que sinon, sinon quoi. Et c’est le chat des enfants, donc impossible de le fourguer à quelqu’un d’autre. Et Nana insiste « il sera mieux chez nous, parce que papa le tape à coups de ceinture », mais j’avais dit que je n’en parlerai pas, c’est vrai.

Cet après-midi, j’ai donc laissé mes enfants aux bons soins de leur papa - … - et ramené le chat.

Et je vous rappelle que j’en ai déjà deux.

Les premiers contacts sont, sans être franchement amicaux, du moins dénués d’animosité. On se renifle des parties plus ou moins intimes, on s’observe… Le petit nouveau se promène dans la maison, surveillé par Bagheera, ce qui permet à Gratouille de venir me faire un gros câlin.

Et puis soudain, ça se bat. Je tente d’attraper Dito, mais il grogne. Heu, bon, c’est pas que je sois froussarde, hein, mais quand même, j’attrape plutôt Bagheera ; j’enferme l’autre dans la chambre où il était, j’y retourne 1/4h plus tard, le prends dans mes bras, grogne alors qu’il est séparé des autres par deux portes fermées, soudain m’explose le bras de ses griffes, bondit sur un lit. Je remarque une griffe plantée dans son museau – c’était vraiment sérieux cette bagarre ! Il grogne dès que j’approche la main… Je reviendrai un peu plus tard.

J’y suis donc retournée, bravement, il y a 1/4h. J’ai franchi les deux portes. Le petit chat s’est levé, est allé à ma rencontre - il s'est débarassé de sa griffe, s’est laissé porté, caressé, mais quelques secondes seulement. Un peu trouillée par son attitude, je l’ai lâché. Il miaulait bizarrement ; gonflait sa queue… Une fois à terre, il a miaulé encore plus curieusement, sans me lâcher du regard. A commencé à se diriger vers la porte, en miaulant toujours, en me regardant toujours…J’ai reculé… Il me fait peur, dites… C’est vraiment la première fois qu’un chat me fait peur… J’ai le sentiment très net qu’il rêve de me sauter dessus pour me planter ses canines dans la gorge. J’ai réussi à atteindre la seconde porte et j’ai pu la passer et la refermer derrière moi sans laisser passer le fauve.

Le problème, c’est qu’il me faudra retourner là-bas pour me coucher.

Si vous n’avez pas de nouvelle d’ici demain soir, lancez le plan ORSEC, merci.

13 comments:

hedendai131 said...
This comment has been removed by a blog administrator.
a n g e l said...

bonsandebonsouère
t'es pas dans la caca toi didon *_*

allez on croise les doigts, tu PEUX le faire, tu VAS y arriver!

(bises)
(t'as une bonne réserve d'alcool à 90° quand même?)

la JD said...

Mimi et Lulu sont mes deux chats depuis toujours.
Quand mon jules (le 3eme chat !) est arrivé, ils se sont battus durant une semaine, depuis il ne se quittent plus.
Lulu a juste montré qui etait le chef.

Patiente un peu,laisse les faire, ils vont trouver un accord avant de s'entre tuer, les chats (lea animaus en général) on plus de raison que les hommes (humains)

LiliLaJeuneBergere said...

angel, c'est rien de le dire! :-S

(non)

la jd, y'aurait que ça...
A l'instant, j'ai eu la bêtise de lui tourner les talons pour sortir de la pièce... Il m'a sauté dessus et griffé et mordu la cheville au sang :-S
je dois trouver une solution avant le retour des enfants demain soir...
il a vécu des mois et des mois attaché à une laisse qui lui laissait 10 cm de liberté...

Otir said...

Eh bien dis donc, jeune bergère, tu as le chic pour laisser des billets inquiétants... J'ai beau me dire qu'il y a une part d'effet narratif, je ne suis pas rassurée, rassurée, et en plus, après avoir lu les commentaires...

Je me demande s'il n'existerait pas des dresseurs de chats, comme il en existe pour les chiens, du moins par chez moi, cela existe, professionnels, qui pourraient donner gracieusement quelques conseils.

C'est dangereux la vie chez toi !

Pourtant en attaques sauvages, je croyais m'y connaître, là j'avoue que je tremble de loin, c'est tout.

FD said...

T'es sûre qu'il a pas vraiment mal qq part, ce pauv'chat ?! un truc cassé à l'intérieur (pas dans sa tête, dans son corps...) Aaaah... nos ex... le mien aussi s'est pris des chats pour se tenir compagnie... et depuis 2 ans il n'arrête pas de les faire se reproduire entre eux, il en a 7, vaguement consanguins !

Soeur Anne said...

Peut-être que tu devrais le montrer à un vétérinaire, ce chat ? Sil est cassé quelque part ou simplement pour demander conseil, non ?
S'il a vécu cette vie d'enfer, je pense qu'il lui faudra un moment pour reprendre confiance dans le genre hunain...
Et puis, comme Angel, je pense qu'un bon désinfectant, hein !!

Tippie said...

Oui, je suis d'acc': d'abord l'amener chez le véto, parce que... les coups de ceinture, ça fait très très mal :o((
Et puis, s'il n'a rien, peut-etre tout de meme demander des cachets tranquilisants (pour le chat hein, pas pour toi !), qu'il s'habitue plus tranquillement (il a l'air complètement flippé là et doit aussi ressentir ta peur).
Enfin, si possible, lui couper les griffes. C'est pas cool pour lui mais ce serait temporaire... Juste le temps qu'il devienne un peu moins violent.
Tes enfants le connaissent ce chat ? Ils l'ont vu chez leur père ? (Pas dans les meilleures conditions, je comprends bien...)

petitemaman said...

Je n'ai AUCUNE expérience avec les chats (je suis plutôt lapins nains) mais je pense comme Soeur Anne, qu'un véto pourra te donner son avis. Bon courage!

Anonymous said...

J'ai eu un chat perdu que j'avais adopté qui était comme ça. Le canapé en a encore les traces. Je n'ai jamais pu le calmer. et un jour il s'est fait écrasé par une voiture. Moi qui ai toujours eu des chats, c'est la premier dont je n'ai pas pleuré la mort.. j'en avais peur. Mais c'est vrai que des calmants pourrais peut-être lui permettre de s'habituer et d'oublier son manque de confaince dans les humains...

Anonymous said...

com précédent: pas anonyme,Dany

Clio said...

bon, alors, le fauve, il s'est calmé?

Une femme libre said...

C'est malheureux, mais dans certains cas, seule l'euthanasie pourrait délivrer un félin aussi perturbé et souffrant de ses misères. Faut pas se demander l'impossible. La maltraitance de l'animal, ce n'est pas votre faute à vous, après tout. Mais ça donne des frissons, maltraiter une bête comme ça. Inquiétant au nivesu de la personnalité du mec. Vos enfants sont en sécurité avec lui?