Tuesday, August 26, 2008

Oups...

Vos réactions à mon billet précédent me touchent... Je réalise combien il était noir...
Certes, nous continuons globalement de tomber au lieu de remonter... Mais nous continuons également d'attraper chaque minuscule bonheur de vie comme il vient et d'en profiter jusqu'à épuisement - ce dont mes notes tentent d'être l'écho.

C'est peut-être la seule chose positive que mes enfants garderont de leur enfance. La capacité de vivre jusqu'au bout ce qui doit être vécu, ainsi que celle de trouver le bonheur où il se trouve et de s'y attacher sans attendre le lendemain.
Dans une société qui devient chaque jour davantage consumériste, ce n'est pas rien.

C'est loin d'être tout, mais tant que nous saurons nous émerveiller du passage d'un papillon dans notre champs de vision brouillé de larmes un jour de morosité, ça suffira à nous faire tenir.

4 comments:

tanette said...

Puissent beaucoup de papillons venir éclairer vos jours de morosité. Courage à tous les 3 pour la rentrée .. Bises

kousinn said...

d'un passage de papillons..ou d'une grue bleue..

bisous

FD said...

"C'est peut-être la seule chose positive que mes enfants garderont de leur enfance. La capacité de vivre jusqu'au bout ce qui doit être vécu, ainsi que celle de trouver le bonheur où il se trouve"

C'est ça l'essentiel, bravo, non seulement tu l'as trouvé, ce que n'atteignent pas la plupart des adultes, mais en plus tu l'as transmis à tes enfants... tu leur as donné toutes les clés pour traverser leur vie vaillament et avec du bonheur, félicitations, je t'admire; tu leur donnes plus que ce que la moyenne des parent transmettent à leurs progéniture... j'aurais aimé avoir pu transmettre ça aux miens...
Bisous à vous et bonne rentée (bah oui, c'est d'actualité , il parait... :-(

LiliLajeunebergere said...

Tanette, merci, bises également
Kousinn, j'ai hâte de te revoir!

FD, on verra ce que mes enfants garderont de tout ceci...