Thursday, February 25, 2010

Système participatif

Il y a quelques semaines, j'avais expliqué ici comment nous avions mis en place un système de points pour que les enfants nous aident sans avoir l'impression "qu'on me demande toujours à moi et jamais aux autres".

Il y a eu pas mal d'accrochages dans les commentaires et j'étais trop fatiguée pour pouvoir rester sereine; d'autant plus que j'ai appris que j'avais été "dénoncée" comme étant une "terroriste du maternage" (je cite) sur un forum. Je peux l'avouer maintenant, ça m'a beaucoup peinée, surtout venant de personnes qui élèvent leurs enfants comme j'aimerais le faire.

La théorie, c'est que les enfants vont naturellement nous aider, en nous voyant faire, et aussi parce que ça va leur sembler aller de soi. Bon, dans la pratique, ma fille n'a jamais, jamais, jamais souhaité "faire avec moi", même quand elle était petite. Par contre mon fils a toujours aimé m'aider et c'est moi qui parfois trouvais plus pratique/rapide de faire moi-même (hem).

Pour notre part, le système de points n'avait rien de punitif; c'était juste un moyen d'être sûr qu'à la fin de la semaine, nos 3 grands avaient à peu près fait la même chose, soit fait 1 ou 2 fois la vaisselle, mis la table (c'est eux qui la mettent exclusivement, à tour de rôle).

Voilà, c'est tout. Ils ont très occasionnellement étendu du linge, passé l'aspirateur, mais vraiment très occasionnellement.
C'est vrai que j'avais parlé de tout un tas d'autres tâches ménagères, mais c'était plus pour rire, les enfants n'ont jamais rien fait d'autre que mise de table et vaisselle de temps en temps.

Nous sommes donc loin d'être les bourreaux d'enfants qu'on a pu dépeindre ailleurs sur le net; nous continuons de faire 95% de ce qu'il y a à faire dans la maison, et les 5% faits par les enfants nous ont permis de garder à peu près la tête hors de l'eau ces derniers mois.

Il y a 15 jours, parce que les enfants râlouillaient encore, nous sommes allés jusqu'au bout: Mister k et moi avons aussi compté nos points. Selon le système qu'on avait mis en place "pour rire", chaque tâche ayant un certain nombre de points.

Ils ont pu constater ce que j'écrivais plus haut: Mister k et moi faisons quasiment tout.

Et là dessus, j'ai décidé d'abandonner le système de points.
Puisque tout le monde a pu constater qu'il n'y avait pas de préférence, pas de privilèges, pas d'exploitation, il n'y a plus besoin de comptabiliser qui fait quoi.

Désormais, on marche à la confiance. Les enfants participent pour de bon, lors de grands moments de travail collectif où chacun fait au moins une petite chose pour la bonne marche de la maison. Ou alors juste comme ça, pour l'un d'eux, parce qu'on a besoin d'aide à ce moment-là.

Il y a 2 jours, après un énième "on mange quoi ce soir?", on les a envoyés en cuisine. Ils étaient d'abord étonnés, "ils ne savaient pas faire", mais avec quelques conseils et un peu d'aide, ils ont pu fièrement nous servir un très bon plat.

J'espère que nous allons pouvoir continuer comme ça. Retourner au système de points - qui nous a vraiment été utile à un moment - serait pour moi un gros échec...

11 comments:

CitronVert said...

Excellent, vous abordez souvent les choses par le bon bout contrairement à moi, je vais m'en inspirer! je vous embrasse!

La Femme coupée en deux said...

Je trouve cela tout à fait normal que les grands participent aux tâches...
(terroriste du maternage, et puis quoi encore ?)

FD said...

De toutes façons s'il y avait UNE recette, ça se saurait, non ?! Je trouve NORMAL de faire participer les enfants à la communauté dans laquelle ils vivent, à la mesure de leurs capacités. Mon Zébulon chouine quand c'est son tour de table ? pas grave, il a le droit de ne pas aimer ça, il le fait néanmoins; je m'autorise également à chouiner lorsqu'il me faut faire le taxi pour l'emmener voir un copain, mais je le fais néanmoins... Ne t'occupe pas des critiques, tu ne feras jamais TOUT bien de façon consensuelle, l'essentiel est que vous le fassiez en accord avec VOS principes. Franchement, je ne me suis jamais sentie mère indigne de faire faire quelque menue tâche familiale à ma progéniture. Et je n'ai pas l'impression, pour les ainés avec le recul, qu'à 16 ans ils souffrent le martyr (au contraire, ils savent ranger leur chambre nickel et passer l'aspi pour y recevoir des filles !!) Ils savent aussi se faire des pâtes à l'arrache et même la sauce tomate qui va bien quand ils invitent des potes à manger à la maison au lieu de manger à la cantine du lycée...
Biz et fais-toi confiance :-)

Eddye said...

Je trouve aussi tout à fait normal de faire participer les grands à la vie de la maison, c'est ce que je fais, d'ailleurs :-)
Et je trouve que tu n'as pas à te justifier :-))
(je suis actuellement en contact avec une fille de 15 ans qui n'a jamais mis la main à la pâte, ben elle ne sais RIEN faire, même pas mettre son linge au sale, et en la voyant, je me dit que OUI j'ai raison de faire comme je le fais !!!)
bizzz

Valérie de Haute Savoie said...

Je trouve stupéfiant ces jugements à l'emporte pièce sur le net. Bon sang, tu fais bien ce que tu veux et tu écris ce qui te chante ! Toutes ces bonnes âmes bien pensantes qui donnent des leçons doivent être chiantes comme la mort ! Elles vont faire de leurs enfants de sales gosses mal élevés incapables de se débrouiller, les pieds sous la table et se feront larguer comme des malpropres pour ne pas savoir participer à la vie collective. M'enfin, tu n'as jamais manqué de respect à tes enfants et il n'y a RIEN DE PLUS NORMAL que chacun mette la main à la pâte.
Ouh là je suis énervée moi. Tous ces abrutis ne savent pas le quart de ce que tu vis et combien tu t'en sors à merveille !

bricol-girl said...

Tu n'as pas à te justifier de quoi que ce soit. Les enfants doivent aider les parents, un point c'est tout!

loreal said...

Ne te sens pas trop affectée par les jugements radicaux des donneuses de leçons, le fait même qu'en lisant quelques lignes ici ces personnes t'aie cataloguée "bourreau d'enfant" prouve qu'elles ne sont pas si exemplaires qu'elles voudraient le montrer !

Co de contes said...

si ça marche super..
ici il y a un grand tableau dans la salle à manger.;avec les jours.;et les taches à faire par les zado/dultes..parce que autrement aucune spontanéité..ils ont en effet le droit de râler..mais ils doivent le faire...corvée de bois,couvert,aspi ...j'estime que ce n'est pas grand chose..mais ça me permet de souffler un peu...
et de temps en temps..je les envoie en cuisine..rien de compliqué...mais au moins ils savent..
quand aux mêres bien pensantes de certains forum.;oh..ça m'énerve!!!!!

La Femme coupée en deux said...

A propos de "système participatif", il y a un concours chez moi :)...

Nanou said...

tout à fait normal que nos enfants participent à leur mesure aux taches quotidiennes ! Il y a 3 ans, après maintes menaces, j'ai mis mon ado au pied du mur avec une formation accélérée de triage de linge, lavage, étendage, repassage ! et oui, trop facile de changer de tenue sans s'inquiéter de la lingère de Maman ! Il n'y croyait pas ! plus 3 mois sans que je ne m'occupe de son linge, aucune pièce !
Le pôvre s'inquiétait de ne pas remplir la machine IL aurait mieux valu que l'on mutualise la tournée ! non non tu te débrouilles ! Et les conclusions : Intérêt de bien étendre son linge pour faciliter le repassage... plutôt "ch.. " de repasser ! Je te comprends Maman ! Désormais il fait un peu plus attention car il sait que cela peut revenir facilement !

Atylia said...

Bah t'occupe pas de ceux qui trouvent toujours à critiquer et qui sont parfaits sur les forums, c'est certainement les pires chez eux. Personnellement je suis très admirative de tout ce que tu fais avec tes enfants et de tout ce que tu essaies de mettre en place avec ton bébé, ce qui n'est vraiment pas évident. Et puis ce brave vieux Freud (je n'approuve pas tout ce qu'il a pu dire, mais là si) disait (je cite de mémoire hein) : Faites comme vous voulez, mais de toutes façons vous ferez mal. Allez bon courage pour la suite.