Friday, July 21, 2006

Ma soeur

J'ai réalisé un truc dingue il y a quelques jours: ma soeur est une adulte. Et ouais.

Parce qu'elle est ma cadette de 6 ans, parce que, peut-être, j'ai une idée fausse des relations entre frères et soeur, entre mon père qui ne sait même pas si ses frère et soeur aînés sont vivants ou non, ma mère qui n'appelle jamais les siens alors qu'ils habitent près de chez elle, mon frère aîné parti très tôt de la maison et qui n'est, comme on dit pudiquement, "pas famille", parce que simplement j'ai oublié de la voir grandir, je ne l'avais pas encore capté.

A mon retour de Lyon, elle m'a invitée un soir chez elle. Puis le lendemain. C'est là que j'ai compris. Et que j'ai apprécié notre relation. Nous n'avons plus besoin de l'entremise de nos parents pour l'entretenir. Nous sommes toutes les deux de grandes filles, et nous nous aimons, et nous aimons nous voir. Et nous rendre service.

Nous avons suffisamment de différences pour nous apporter mutuellement des choses, sufissamment de ressemblances pour en faire une belle complicité (je sais pas si c'est bien français cette phrase, c'est l'émotion).

Nous nous connaissons assez pour pouffer des mêmes choses et pour savoir ce qui fera plaisir à l'autre - je ne me remets pas de la fois où nous avons failli nous offrir la même chose pour Noel!

Je pourrais écrire encore bien des choses mais l'heure tourne et je dois partir.

Une chose encore sur elle: je l'admire énormément pour la manière dont elle se tient droite face à la maladie. Enormément et même plus encore.

Allez ch'tite soeur, le jour de mes 30 ans, je te l'offre avec plaisir. Le principal, c'est qu'on fasse le chemin ensemble encore 2 fois 30 ans. Au moins.

Je file à son enterrement de vie de jeune fille - c'est juste histoire de faire la fête!

9 comments:

FD said...

Les jolies choses de la vie de famille...
Allez, en avance parceque je ne suis pas sûre d'y penser pour ton anniv', voilà un petit cadeau.
A toi de trouver l'interprète de la chanson...
30 ans et tu regardes le papier peint vieillir,
30 ans et tu veux toujours t'éblouir dans des nuits si courtes
Que les jours devaient retrécir.
30 ans, eh oui, tu ne les as pas vu venir,
30 ans ça peut être le moment de s'enfuir
Tu étais partant, disais-tu dans un sourir,
pour tes 30 ans,de brûler tes souvenirs.
30 ans, ne laisse plus le canapé t'engloutir,
30 ans, n'attends plus que l'on vienne t'attendrir
Redeviens touchant comme quand tu voulais tout détruire
C'est tant et tant ce temps qui passe sans prévenir,
Tant de mésententes et tant de causes perdues,
Tant de mésaventures dans de petites préfectures,
Tant pis pour les victoires et tant mieux pour les défaites,
De toutes façons on a toujours l'air aussi bête.

celak said...

crapu ;-) je suis heureuse que tu ai gagné une soeur : c'est si bon d'avoir sa soeurt pour meilleur amie.

bon anniversaire à toi bon mariage à elle et que tous les événements de votres vies se lient ainsi bellement pour tisser une relation soeurale riche d'amour

jemetone2tou.com said...

C'est plutot bien ce que tu es en train de vivre et "merci" de partager

LiliLaJeuneBergere said...

fd, je ne vois pas, tu me donnes un indice?

celak, oui vraiment, et merci

jemetone, vraiment très riche effectivement, et de rien ;-)

FD said...

Indice 1 : Brestois
Indice 2 : prochain album à sortir en Août
Indice 3 : 1964
ça t'aide ?!

LiliLaJeuneBergere said...

rhaaaaaaaaaa non, j'ai un peu cherché mais toujours pas trouvé....

je peux avoir l'indice numéro 4?

Frankie said...

miossec

FD said...

Bravo Frankie, ainsi tu n'as pas perdu toutes tes bonnes facultés, me voilà rssurée ;-)
Extrait du dernier Miossec à venir ,et accessoirement sur l'un des derniers cd des Inrocks.

LiliLaJeuneBergere said...

frankie, mais heu!

fd, je croyais que 1964 c'était l'année de la chanson (oui j'ai honte)

en tout cas, merci pour le cadeau :-)