Wednesday, September 23, 2009

"Et fais attention aux anses!"

Vous n'êtes pas sans savoir que Mister k et moi avons emménagé ensemble cet été.
Nous avons vécu de nombreuses années en célibataire et étions donc tous les 2 relativement installés... Nous nous retrouvons donc avec de nombreux doubles.

Nous avons gardé les 2 aspirateurs (nous avons la chance d'avoir un garage pour stocker pas mal de choses), mais nous avons été impitoyables avec le reste: linge, serviettes, couverts, vaisselle...

Heureusement, nous ne sommes pas vraiment attachés aux objets lui et moi, donc il n'y a pas eu de disputes ni de négociations.

Sauf... En ce qui concerne le service à café offert par ma grand-mère il y a plusieurs années. Il est moche et je ne le sors jamais, donc il est parfaitement inutile et en le gardant je fais un écart dans notre politique de désencombrement.

Mais je l'ai dit à Mister k: ça, c'est non négociable.

Je me souviens du jour où elle me l'a donné. Je ne sais plus quand exactement, je ne sais plus si j'étais déjà séparé du père des enfants, je pense que oui, mais peu importe.

Elle m'a emballé chaque tasse, chaque soucoupe, avec beaucoup de soin, en me répétant "et tu feras attention aux anses!".
Elle a posé chaque tasse, chaque soucoupe, délicatement, dans une boîte à chaussures, en me répétant "et tu feras attention aux anses!"

J'ai emporté le précieux trésor, et elle s'est penchée par la fenêtre pour me dire au revoir, et surtout me répéter "et tu feras attention aux anses!"

D'y penser, j'en ai toujours ri, j'en ris encore. Ca m'a toujours émue aussi. Ma grand-mère qui se penche par la fenêtre avec son ultime conseil, "tu feras attention aux anses!"

Et il faudrait que je me sépare de ce service à café sous le simple prétexte qu'il est moche?

12 comments:

Valérie de Haute Savoie said...

Mais... as-tu fait attention aux zances ??

Eddye said...

sourire :-)
moi je suis attachée aux objets ayant une histoire, et manque de pot, j'ai une grande maison avec des dépendances, alors c'est fou ce que j'entasse comme histoires! :-)))

dany said...

J'envie votre sagesse! Moi je suis incapable de me séparer des objets. Tous me rappellent des souvenirs et la maison est super encombrée!!!

Co de contes said...

incapable de me séparer..de la moindre chose..;alors j'entasse..
penses y:fais attention aux anses.

Ppn said...

Je suis sûre que Mr K. aussi avait des trésors "non négociables" dans son sac ...
Mon mari, c'est un masque mortuaire de Beethoven (berck !). Il est à la cave et essaie de ressortir à chaque déménagement ;)

1air2rien said...

Ce sera l'exception qui confirme la règle de ton désencombrement...

Moukmouk said...

Noooon elle disait fait attention aux anges...ils traversent la rue sans regarder et c'est dangereux de les écraser.

heure-bleue said...

Non, c'est un peu de ta grand mère qui vit dans ce service

Névrosia said...

JKG voudrait tout garder et moi tout jeter et ne garder que l'essentiel.

La difficulté vient de la détermination de ce qui est pour chacun "essentiel"... ;-)

Sosso said...

Ou alors tu ne gardes ....que les anses ;-)

Moukmouk said...

Mais qu'est ce qui se passe ? plus de billet ?

Co de contes said...

hello..pas de nouvelles?bonnes nouvelles?
bizzzz