Sunday, February 20, 2005

toc toc toc

3 petits coups à la porte, un dimanche à 10h alors que vous êtes une jeune maman célibataire, sous la douche de surcroît, ça étonne autant que ça effraie.

Vos nains en maillot de bain (on allait partir à la piscine, j'étais même débarassée de mes poils) se précipitent vers ladite porte mais vous vous envoyez une dernière giclée d'eau dans la figure en criant que non attendez n'ouvrez pas j'arrive.

Vous passez vite un peignoir et vous regardez par le judas de la porte, et y'a du rien, parce que la personne qui a frappé fait obstruction.

Là tu flippes à mort, mais comme t'es une maman trop forte tu fais semblant de rien et tu demandes qui c'est.
L'autre te répond que c'est le facteur, t'aurais dû comprendre à ce moment là mais t'as vu trop de film et lu trop de polars alors t'es à fond dans ton trip et tu réponds que tu ne vas pas ouvrir d'une voix très assurée alors que tu n'en mènes pas large, l'autre insiste avex une vanne à 2 balles et alors tu le reconnais, c'est le père de tes enfants, facteur de métier et amateur de blagues nulles.

"c'est mon week-end" il me sort, lui qui a été absent des mois entiers par moments, jusqu'à une année, lui qui devait venir voir sa fille à l'équitation hier, il me sort ça comme s'il n'y avait rien de plus naturel au monde que de le voir débarquer un dimanche matin dans mon appart.

Il a apporté des croissants et je me suis souvenue du début de notre histoire, un dimanche matin où on était allés acheté des croissants dans une boulangerie, acte d'une simplicité confondante pour 99% de la population mais qu'il a transformé sous mes yeux en excursion épique. A 100 000 lieues de la planète il a toujours été. A 100 000 lieues de moi.....
Mais quand même, se souvenir des belles choses ça prouve qu'on a eu un passé, même s'il fût loin des rêves et des espoirs de gamine qui soupire après le prince charmant.

Je vous rassure, je ne suis pas restée longtemps dans cet état de nostalgie dépressive.
Mon ex a trouvé que mon appart n'était pas très clean (bin oui, quand on est 2 adultes bossant à mi-temps -la fille qui partage son appart et lui- on a plus de temps pour s'occuper du ménage que lorsqu'on a un boulot à temps complet et deux enfants en bas-âge)
Et s'est permis des remarques sur ma vie sentimentale, sur les 2 pauvres aventures sans lendemain que j'ai eu depuis qu'on a rompu.

Comment on dit "va te faire foutre" en espagnol?

Il nous a laissé en plan en début d'après-midi, et j'ai passé le reste de la journée à apaiser les crises de ma princesse. Et ce soir mon viking a mis près de 2h à s'endormir (pas grave, je lisais du Paul Auster), pleurnichant à plusieurs reprises qu'il avait peur... j'ai fini par lui dire que je ne le laisserai pas..... qu'il pouvait s'endormir sans crainte.... et que son papa l'aimait (je sais pas si c'est vrai mais ça change pas grand chose)... j'ai vu une lumière dans ses yeux.... j'ai dû trouver les bonnes paroles.

Mais demain?

11 comments:

*Isadora* said...

Des énormes bises et pensées réconfortantes pour vous trois.

Et des souhaits pour qu'il ne sabote pas tout ce que tu bâtis avec tes loulous.

Mais au final, je suis sûre qu'ils sauront qui leur fait du bien ou pas.

Plein de courage, ma grande.

LiliLaJeuneBergere said...

merci isa

je me sens blessée et salie par ses propos

et surtout en danger

quant à mes enfants... je sais que dans ce genre d'histoire les enfants ne parviennent à tourner la page qu'à l'âge adulte... en attendant......

*Isadora* said...

Te rabaisser, c'est le seul moyen qu'il a d'arriver à ta hauteur.
Et il le sait.
Ne rentre pas dans son jeu ;)

annemaya said...

l'est gonflé
chez moi,ex n'a jamais mis un orteil dans l'entrée
t'aurais mieux fait de venir ici ce we ;)on se serait bien occupés de ta princesse et de ton bisounours

LiliLaJeuneBergere said...

isa je sais que tu as raison, j'aurais dû le remettre à sa place tout de suite......
il a appelé aujourd'hui et s'est moqué de moi....

annemaya, je t'assure que la voiture et le train étaient contre moi ;-) mais on viendra une autre fois, promis

LiliLaJeuneBergere said...

Isa, je sais que c'est bête, mais lorsqu'on m'attaque, je me justifie au lieu de remettre les personnes à leurs places... promis la prochaine fois je mords!!

Annemaya, je t'assure que ce week-end tous les éléments étaient contre nous, mais je viendrai t'embêter aux prochaines vacances ;-)

LiliLaJeuneBergere said...

même mon blog est contre moi

il a semblé zapper mon post cet après-midi mais le remet ce soir juste pour me contrarier

on va croire que je bois, mais pas du tout hein

kousinn said...

ben je crois que je suis d'accord avec tout cec qui a été dit. je rajoute juste une chose, il ne devrait pas connaitre ta vie sentimentale ca ne le regarde pas non mais!

bisous

LiliLaJeuneBergere said...

c'est clair ma kousinn... je suis trop naïve....

alizarine said...

Jodete !(prononcer avec un r de gorge : rhhhodété), enfin je crois ...
Non ! pas toi ! lui ! "vas te faire foutre" en espagnol !!

Sophos said...

oui, toujours les belles promesses, la manipulation ...
Et ensuite, à toi de réparer, de calmer, d'adoucir leur chagrin.
Parfois, on se dit que cela ne changera jamais ....

C'est dur, à vivre tout le temps,c es situations là.
Les enfants ne s'en sortent jamais sans bleux à l'ame.
Même quand ils sont si petits

Sophos