Wednesday, December 07, 2005

Un week-end sur deux (suite)

Vous vous êtes sans doute demandé quelles choses palpitantes je pouvais faire de mes week-end libres.

Alors voilà:
je nettoie, je range, je brique tout à fond, je trie, je fais toutes mes lessives en retard
je nettoie la voiture
je trie mes papiers, paye les factures etc
je grave toutes les photos numériques que j'ai prises dans la quinzaine et je les emmène chez le photographe et je les range tout de suite dans les albums avec commentaires
je prépare les deux semaines qui suivent pour la classe, je bétonne toutes les séances
je fais les courses, je prépare tout plein de bons petits plats que je congèle
j'arrose les plantes que je n'ai pas
je mets à vendre sur Ebay les vêtements trop petits
je range la salle de jeu, en mettant les playmobils avec les playmobils, les légos avec les légos
je colle les derniers dessins de ma fille dans un cahier prévu pour, avec la date
tant que j'y suis, je prépare des séances pour ma classe pour les semaines d'après, et même pour toute l'année
j'ai commencé une collection de timbres
et de coquillages
et de petits cailloux
je prépare mes séances pour les prochaines années, pour tous les niveaux, comme ça je suis parée à toute éventualité
je couds la robe de mariée pour ma soeur, en ajoutant des perles
je cuisine pour le mariage de ma soeur et je congèle (je vais devoir acheter un nouveau congélo)
je déplace tous les meubles pour aspirer derrière

et après je vais chercher les enfants.



Quoi? comment se fait-il que vous ressentiez une telle déception que je la sente à l'avance?

Qu'est-ce que vous imaginiez? Que je profitais de mes week-end sans enfants pour rattraper des années de vie monacale, sortir avec les copines (et, par intermittence, avec mon exprétendant), manger au resto, faire une intox de cinéma, lire sous la couette, surfer? Et au final aller chercher les enfants en songeant à tout ce que j'avais l'intention de faire et que je n'ai pas eu le temps de faire, en songeant à la montagne de papiers pas encore triés sur mon bureau (mais factures dans enveloppes prêtes à être postées dès que j'y pense), à tout le boulot que j'aurais pu abattre pour l'école, à toutes ces mille et une petites choses que je m'étais promises de faire enfin parce qu'elles sont en attente depuis des semaines/mois et qu'il faudra bien qu'elles soient faites un jour? A la maison juste correcte et ça attendra bien le prochain week-end sans enfants pour que ça devienne totalement nickel????

Vous pensez ça hein???? bin vous me connaissez mal!!!!

5 comments:

*Isadora* said...

C'est quand le prochain week-end sur 2 qu'on a en commun ?

a n g e l said...

de lire ça j'ai une folle envie de te claquer une bise

c'est comme ça
irrépressible

alizarine said...

mes respects ma'am Shiva ;) !!!

LiliLaJeuneBergere said...

isa, je t'ai répondu sur ton blog, mais un peu tard peut-être :-S

angel, j'ai encore la marque ;-)

Alizarine, et encore, je vieillis!!

Guitar Master said...

I wish I could blog as good as you, but what I can do is give you a nice Guitar Lesson!