Thursday, December 22, 2005

Famille

"Décidément, on ne se voit que lors des mariages ou des enterrements"

Elle m'a énervée, cette phrase, entendue lors du mariage d'une cousine..... Gênée surtout, parce que c'est si vrai, et du coup si moche et si hypocrite..... Je m'étais demandée si vraiment il était nécessaire que j'aille à ce mariage, alors que je n'avais pas vu ma cousine depuis des lustres..... je me suis demandée si vraiment, ça représenterait quelque chose pour elle...... Je crois que oui, finalement. Parce que même si, parfois, les années nous font prendre des chemins divergents, ça doit faire du bien de voir ceux avec qui on a des souvenirs d'enfance particuliers assister à ce jour particulier......

Alors j'étais contente d'être à la mairie à ce moment-là et de voir ma cousine pleurer d'émotion....

Et puis j'ai pris conscience que j'ai eu le temps d'avoir des enfants, de me marier puis de divorcer avant que mes frères, soeur et cousines ne s'y mettent.... J'ai visualisé ce bout de vie qui est allé trop vite, qui s'est arrêté trop tôt.... Quelque chose que bien des personnes entament juste à l'âge que j'ai aujourd'hui.... Pas de regret, juste le sentiment d'être décalée, et de ne pouvoir trouver sa place - sentiment qui s'est accru lorsque j'ai réalisé que j'étais la seule célibataire.... Pas de jalousie, une fois de plus, mais du regret cette fois, celui de m'être trompée de personne et de n'avoir jamais connu l'amour réciproque et ses bonheurs.....

Et puis il y a eu ma mamie.... Que je guidais parce qu'elle a du mal à marcher.... A un moment, elle s'est un peu éloignée, je l'ai rejointe, et elle m'a demandé qui j'étais..... avant de rire..... Je reste incapable de savoir si elle a vraiment lancé une boutade pour signifier son désarroi face à la foule qui l'entourait, ou si vraiment elle ne m'a pas reconnue, l'espace d'un instant..... Peu de temps après, elle a demandé à ma mère si j'étais sa fille.....

C'est cela la famille..... on voit la roue qui tourne..... Les petites-filles qui se marient, les arrières-petits-enfants qui courent, et les aïeules qui s'en vont, sans bruit, sur la pointe des pieds.......

4 comments:

souricette said...

C'est curieux ce que tu écris... L'an dernier pour notre mariage, avec mon chéri on se demandait si on invitait ou non nos cousins qu'on ne voit plus depuis des années et puis finalement ça nous a fait plaisir de les revoir. Même si le jour d'un mariage tu vois les gens sans les voir ;)
Depuis, on s'est promis de se téléphoner, de se voir... Mais finalement, ça a été très peu fait et je sens bien que malheureusement, pour certains d'entre eux, ce sera effectivement lors d'un enterrement qu'on se reverra...
C'est triste mais c'est la vie... On a écrit, proposer de se voir et peu ont répondu, c'est comme ça. Maintenant, je pars du principe que la famille c'est aussi celle qu'on se choisit pas tjrs celle "de sang". Nous avons des amis qui font bien plus partie de nos vies que certains membres "proches" de la famille. Et pour être sincère, nous sommes heureux comme ça.

La tienne, elle est chouette aussi de famille avec ta princesse, ton viking et les personnes qui vous tiennent à coeur ;)

LiliLaJeuneBergere said...

Pour moi c'est exactement ça aussi!!! je ne cherche pas à maintenir des liens à tout prix, sous prétexte que "c'est la famille".... Par contre j'ai une cousine qui est pour moi comme une soeur (tu vois sans doute de qui il s'agit), et des amis qui comptent autant que la famille.....

la JD said...

moi aussi je me suis souvent sentie décalée, à 33 ans, je suis divorcée avec deux grandes filles alors que tous ceux qui sont autour de moi commencent ce morceau de vie que j'ai déjà terminé.
Merci à toi, je me sens moins seule

LiliLaJeuneBergere said...

oui, sur ce point, nos vies sont pas mal similaires ;-)
heureuse de trouver une semblable également!