Monday, June 26, 2006

Choix.....

J’ai un choix difficile à faire et qui explique également que je ne sois pas très présente sur la toile en ce moment.

Voici en gros la situation: j’habite D. et mes parents L., 2 villes limitrophes de Melun. Comme nous avons habité un temps chez mes parents, Princesse a fréquenté l’école en bas de chez eux jusqu’à l’année dernière.

En juin dernier, j’ai obtenu un poste de titulaire de circonscription, ce qui signifie que je suis affectée à une zone, toute petite en ce qui me concerne puisque ne regroupant que 3 villes, à quelques dizaines de kilomètres au nord de D.

Pour faciliter la vie de mes enfants, et mes parents étant d’accord, j’ai demandé une dérogation pour que mes enfants soient scolarisés dans l’école où était princesse jusque là…. Dérogation refusée.

Avec mon habituelle politique du « puisque c’est comme ça, je me réjouis de ce que la situation a de positif », j’ai décidé de scolariser les enfants dans l’école où j’allais être nommée en septembre et de me débrouiller pour déménager dans ce secteur afin qu’ils n’aient plus à changer d’école.
En septembre, me voilà donc dans une école de la ville de MC., ville la plus au sud de la zone par rapport à D. mais quand même à 20km de D.

Vous remarquerez à ce point de mon récit que je n’ai pas évoqué de déménagement durant l’année. C’est que je n’ai pas déménagé. Voyez ma grande motivation.

Le climat est beaucoup plus sympathique en ce qui me concerne à l’école depuis que certaines ouvrent les yeux sur d'autres, il n’en reste pas moins que c’est du grand n’importe quoi qui dégénère, limite dangereux, qui empirera l’année prochaine (je ne parle pas du côté primaire mais uniquement du côté maternelle). Lorsque j’ai pris conscience de ça la semaine dernière, j’ai réalisé que je ne pouvais laisser Viking dans cette ambiance. Et puis que zut, je n’aime pas MC. Et d’abord, qu’est-ce qui m’oblige à déménager à MC, hein?

Depuis j’hésite. Tout penche pour que je retourne simplement habiter L., afin que mes enfants y soient scolarisés: mes parents pourraient les récupérer certains jours, je pourrais facilement leur déposer un petit malade le matin, et puis à 300 mètres de là il y a la forêt, et la piscine à 300 mètres aussi mais pas dans la même direction huhu, et puis j’y ai ma grande copine avec qui je pourrais enfin faire une activité, et puis j’habiterais à côté d’une gare, et puis princesse pourrait rester aux mêmes cours d’équitation et de judo (ce qui est très important pour elle) et Viking pourrait faire de la musique au conservatoire (il va falloir que je fasse un billet à ce sujet).

En fait la seule chose qui m’incite à laisser mes enfants dans cette école de MC (soit en espérant que personne dans la mairie de MC ne se souvienne que j’ai pu les y inscrire en obtenant une dérogation, soit en déménageant dans cette ville sans âme, à mon grand désespoir), la seule chose, donc, c’est princesse, dont c’était déjà cette année la 3è école et la 8è maîtresse en 5 ans. Et puis l’équipe en primaire est géniale (mais risque de changer un jour donc j‘essaie de me convaincre que ce n‘est pas un critère), et princesse y a des amis (oui je sais ils s‘en refont facilement à cet âge, mais quand même, ça serait la 4è fois à 7 ans½!), et si elle reste, elle fera une classe découverte en octobre avec une maîtresse géniale! (pour tout dire, je connais un peu la primaire en bas de chez mes parents, et je préfère celle de notre actuelle école - pour encore une semaine)(oui je sais c’est très subjectif tout ça, ce ne sont pas des critères raisonnables, oh non!)

Bref, si vous êtes arrivés indemnes à ces lignes, en un mot comme en cent, j’ai à prendre pour plusieurs années une décision très importante, lourde même (en tout cas pour mon cœur de maman) et j’ai du mal à la prendre, parce que dans chacun des cas, seul un de mes enfants y trouvera réellement son compte, et surtout parce que dans tous les cas, c’est ma princesse qui aura un sacrifice à faire. Et puis parce que ma raison -déménager à MC- n’est pas d’accord avec mon cœur - retourner à L. et sa forêt…..

Et quelle que soit ma décision, j’ai peur de regretter……

Je cherche une manière de tout concilier l’inconciliable, périlleux exercice!

Je sais que vous ne pourrez pas faire grand chose pour moi, à part, peut-être, me donner votre avis, et peut-être votre témoignage?

17 comments:

a n g e l said...

tout mon soutien et ma compréhension

je dirai
retourne où tu te sens le mieux, tes enfants ont SURTOUT besoin d'une maman heureuse, non?

Loreal said...

pfff... pas facile...
j'aurais tendance à dire comme angel, et les enfants ont une telle faculté d'adaptation ! Et puis avoir les grands parents a côté peut être un réel confort pour eux... et pour toi.
Et puis aussi je te dirais simplement : et si tu leur demandais ce qu'ils en pensent ? Ce n'est pas à toi que j'apprendrais combien les enfants peuvent parfois nous surprendre...
Bon courage pour cette décision difficile...

Marianne said...

Bonjour jeune bergère,

Pour ma part il me semble que j'aurais tendance à privilégier mon coeur sur ma raison, parce qu'ensuite la raison est plus facile à convaincre que le coeur... mais c'est plus facile à dire qu'à faire...
Bon courage pour cette décision difficile.

luna pat said...

j'irai vivre dans la ville qui me plaît le plus, sans hésitation.
J'ai eu l'occasion de tout plaquer pour revenir à mes "racines" et je ne l'ai jamais regretté parce sincèrement je savais que ma place était là...
le reste on s'en accomode d'autant plus facilement que l'on se sent bien quelque part je pense.

jemetone2tou.com said...

si tu es bien dans un endroit c'est deja ca en moins a gerer

Frankie said...

comme Angel
écoute ton coeur !

sandra said...

pas facile..

moi qui suis loin de ma famille, je me rapprocherais de mes parents mais je n'ai qu'un bibou de 21 mois donc la question ecole ne se pose pas encore ...
bon courage pour cette decision pas facile

michel said...

LE dilemme!!!!
désolé mais ne comptes pas sur moi pour te donner quelque conseil que ce soit si ce n'est d'assumer au mieux le choix que tu feras.

Maya said...

Bonjour à toi la jeune bergère,
je lis ton blog depuis peu, et je lui trouve beaucoup de charme, ainsi qu'à toi et à tes enfants... alors voilà, puisqu'aujourd'hui tu as besoin de soutien et d'avis, je me jette à l'eau et envoie mon tout premier commentaire...
En fait, tu vas peut-être me dire que j'ai rien suivi et rien compris, mais ne peux-tu pas concilier les choses en déménageant à L. et en inscrivant Viking à l'école en bas de chez tes parents, tout en continuant à travailler à MC et à y scolariser Princesse ? Je sais, l'Education Nationale ne voit sans doute pas les choses de cette manière, mais n'y a -t-il pas de "dérogation" possible ?
Bon courage surtout...
Maya.

Amandine said...

Je comprends que ce soit un choix difficile à effectuer... Je ne suis pas à ta place, mais si je l'étais, je crois que je retournerais vivre dans la ville qui me plait : conditions de vie, environnement, famille...

Bon courage!

Blip said...

Si tu retournes habiter L., est-ce que ta fille serait scolarisée dans une école qu'elle a connue (ou dans la primaire qui dépend d'une maternelle qu'elle a connue) ?
Si c'est le cas, c'est peut-être un moindre mal, puisqu'elle se retrouverait quand même avec des gens qu'elle connaît.

celak said...

euh je sais pas te conseiller mais bon courage à toi (je suis sure que tu prendra la meilleur décision possible)

FD said...

Comme tous, je dirai va où tu te sens le mieux. Une affectation c'est juste une affectation, ce n'est pas là qu'est ta vie. Et puis c'est super pratique les grands parents pas loin pour récupérer à l'école, prendre le relai, soulager parfois. C'est un peu comme si je disais, suite à mon affectation à la frontière suisse (les fameux 120 km) que j'allais y catapulter nos 6 enfants et mon chéri ... Même pas en rêve (même pas en rêve d'ailleurs que je prends le poste, même si je suis "obligée"...!)
Allez, ça n'aide peut être pas beaucoup mais sois inspirée, reflechi pas trop et le choix du coeur sera le bon !

Phoebe said...

Je crois que c'est important de se sentir bien là où on vit... mais bon, les conseilleurs ne sont pas les payeurs alors je t'envoie juste tout mon soutien et plein de courage pour prendre TA décision.
(j'ajoute juste que ça résonne assez fort ce que dit Loréal : ils en pensenst quoi Princesse et viking ?)

Moukmouk said...

Je pense que tout ce que les gens ont du rend le truc assez clair. Comme cela va relativement bien avec tes parents, je crois que ça vaut la peine de retourner dans ce coin là. Et puis se faire des amies elle a développé la technique, ne t'inquiète pas. C'est vrai que la stabilité c'est relativement important, donc tu auras quelques petites crises, mais de toute façon il y a des crises. Le pire serait que tu culpabilise parce que c'est courrir après les problèmes.

choupette said...

Faut vraiment etre du coin pour savoir ou se trouve D. , L. et MC .
MC d'ailleurs et si j'ai vraiment bien tout compris et la ville ou je vis avec mon chéri et mon fils .
Ville sympa mais j'ai du mal à m'y integrée , sans ame comme tu dit ....j'espere que la rentrée de mon fils en maternelle en septembre changeras un peu les choses :)

Pour le reste , suis ton coeur :)

LiliLaJeuneBergere said...

merci à tous d'avoir répondu, je sais que ce n'est jamais facile de donner son avis, surtout à distance.... le choix est fait, j'ai claqué la porte et rien ne nous fera revenir... Et finalement, c'est ce choix le plus raisonnable, je ne peux laisser mon fils dans cette école, pas après tout ce qui s'est passé. Ca me déchire le coeur pour ma fille, mais elle s'est déjà faite à l'idée apparemment. J'espère faire le bon choix cette fois, je me débrouillerai comme je pourrai avec la culpabilité....

maya, merci pour ton gentil mot! Je ne sais pas où je serai l'année prochaine, pas forcément à MC, et je ne peux pas demander un certificat de radiation pour un seul enfant (j'y avais pensé), la mairie me demanderait des comptes et refuserait de garder l'autre.... Ce n'est pas l'éducation nationale qui gère ça mais les mairies ;-) Et puis ça nous compliquerait beaucoup la vie...

Blip, ma fille pourrait encore avoir de la place dans une école où elle retrouverait des amis, mais c'est un peu quitte ou double, nous verrons à la rentrée....

Loréal, phoebe, je préfère ne pas trop impliquer les enfants dans le choix, ils pourraient s'en vouloir après.... J'ai plutôt expliqué à ma puce pourquoi il était préférable qu'on déménage et donc qu'elle change à nouveau d'école, dans parler de la mauvaise ambiance de l'école où nous avons passé un an et en mettant en avant tous les avantages que ça nous apportera.

Choupette, on est carrément voisines! pourrais-tu m'envoyer un petit mot pour me dire où ton fils sera scolarisé?

Et à tous, plein de bises pour vous remercier de m'épauler ;-)