Sunday, June 11, 2006

Le spectacle de fin d'année.....

Vendredi, ah, vendredi, quelle journée!

Les collègues, tour à tour calmes et énervées au point de -presque - se disputer.
Entre celles qui portent le projet à bout de bras depuis des semaines et qui sont gravement sur les nerfs, celle qui n'en fait qu'à sa tête comme d'habitude, la remplaçante débarquée récemment, et moi qui me suis enfermée dans ma classe sans trop m'intéresser au reste, l'ambiance est tendue par moments, et je mesure plus que jamais ce à côté de quoi je suis passée et toute mon inutilité en ce jour.....

L'heure n'est plus aux regrets.....

A midi, alors que je charge ma voiture de matériels divers à transporter sur les lieux du spectacle, une voiture passe lentement non loin de moi, ralentit, s'arrête, me klaxonne..... Il s'agit des parents de ma petite élève nouvellement grande soeur! Ils me présentent leur bébé tout neuf, qui porte le même prénom que mon fils! Devant ce tout petit bout de 2 jours, je songe que ça vaut le coup (vous mettrez derrière le "ça" ce que vous voudrez, pour moi-même, c'est vague!)

Au gymnase, lieu du spectacle, je fais ce que je peux, rien d'exceptionnel, juste de quoi faire avancer le shmilblick, puis je file chercher mon frère et ma soeur à la gare.

14h, les élèves arrivent, nous attendons le bus qui doit nous conduire au gymnase pour l'ultime répétition. 14h30, toujours rien, nous contenons difficilement les élèves dans la salle de motricité de l'école, ça crie ça court et il fait très chaud! Les parents d'élèves me disent que le gymnase n'est qu'à 1/4h à pieds, tandis que la maîtresse d'à-côté refuse qu'on parte à pattes, soutenant mordicus qu'elle l'a déjà fait avec des élèves et qu'il a fallu plus d'1/2h. Marrant, 1/4h de marche plus tard, nous sommes sur place! La mauvaise foi de cette fille.... bref......

Passons sur la catastrophique répétition..... Ma classe a fabriqué des marionnettes araignées, fantômes, squelettes, pour le passage où Hansel et Gretel font des cauchemars, dans la maison de la sorcière..... Faute de parler (tout le passage se fait sur une musique assez sombre), mes élèves ne comprennent pas trop ce qu'ils font, peu suivent la chorégraphie que je fais en même temps qu'eux, accroupie derrière le rideau au dessus duquel ils sont tellement occupés à regarder qu'ils ne font pas attention à mes consignes.

16h20, nous revenons in extremis à l'école, les parents récupèrent les enfants, je souffle avec les miens et mes frère et soeur, juste quelques minutes, puis nous filons au gymnase. Il reste des choses à installer, des bricoles à mettre en place, mes enfants nous aident, puis mes parents, arrivés vers 18h.

18h30, les premiers élèves arrivent et alors tout va très vite.
Je tente de récupérer les miens, je les installe par terre, devant la scène, un peu sur la droite. Ils réclament à être déguisés ou maquillés comme les élèves des autres classes..... Je sens leur frustration, je leur explique que chaque classe a fait quelque chose, nous, ce sont les marionnettes.... Mais je comprends leur déception et du coup j'en ressens une grande aussi....
Le spectacle commence, et à mesure que passent les minutes, le bruit, l'énervement, l'agitation sont de plus en plus perceptibles..... Des mamans m'aident à tenir les enfants à peu près sages..... C'est difficile, il y a beaucoup de déplacements: un groupe sur scène, puis nous regroupons tous les enfants pour chanter, nous leur demandons de se rasseoir pendant qu'un autre groupe passe puis rebelotte..... Le bruit couvre les paroles enregistrées, du coup la pièce est de plus en plus incompréhensible et les spectateurs de moins en moins attentifs.... J'échange quelques paroles avec une maman d'élève qui a assisté à la répétition et m'avoue qu'elle est frustrée de ne pas voir son fils sur scène (puisque nous sommes derrière un rideau).... Je fais tant bien que mal le tour des collègues pour leur proposer de faire passer toutes les classes sur scène à la fin de la représentation.

Le moment où mon fils va entrer en scène approche...... Ma fille vient me dire tristement qu'une dame lui a interdit l'entrée des "coulisses". "Pourquoi voulais-tu passer?" "Pour dire à Viking que papa est là", répond-elle.
Tiens, j'avais oublié..... J'avais depuis longtemps donné à mon ex les dates de spectacle de ses enfants, il m'a téléphoné dans l'après-midi pour savoir où ça se passait, mais je n'avais pas prévenu les enfants, trop habituée que je suis aux empêchements de dernières minutes....
Quelques secondes avant que Viking n'entre en scène, je lui glisse à l'oreille que son papa est là.... Il se retourne, le voit, et monte sur l'estrade, tout heureux et fier..... Moi, je suis heureuse pour mon fils.

C'est le tour de ma classe. Avec des mamans et des collègues, nous distribuons les marionnettes, puis je monte sur scène avec deux d'entre elles et nous tentons de guider les 3 groupes successifs.

Honnêtement, j'ignore totalement de quoi ça avait l'air..... J'espère avoir le courage de regarder la vidéo.... Je sais ce qui n'a pas été, reste à savoir si c'est quand même passé, si c'était "regardable".....

Je dois encore tenir les élèves jusqu'au final, certains sont retournés voir leurs parents, d'autres errent au hasard des groupes, dans tout le gymnase c'est un joyeux mélange entre acteurs et spectateurs, un souk indescriptible, du grand n'importe quoi..... Qu'en retiendront les enfants? Les parents? Les collègues? Que c'était lamentable ou plein de vie? Sans doute parce que je ne mettais pas trop d'espoir dans ce spectacle et que je ne me suis pas beaucoup investie (mea culpa), je reste sur la seconde proposition.....

Je tente de récupérer mes élèves à droite à gauche, leur tends les marionnettes, et zou! sur scène..... Flash flash flash..... Je veille ensuite à ce que mes élèves rejoignent leur parents, c'est rapide.....

Et toute l'agitation retombe d'un coup, en quelques minutes le gymnase est vide, et nous mettons très peu de temps à tout ranger.

Voilà, c'est fini..... J'ai survécu à mon premier spectacle de fin d'année!! Entre joie et déception, j'en tire d'ores et déjà pas mal de leçons......

6 comments:

jemetone2tout.com said...

congratulation

Bellzouzou said...

mes respects, jeune bergère!

luna pat said...

d'ici, ça avait l'air bien :-) Bravo !

celak said...

d'expérience, j'ai organisé des spectacle de fin de colo et j'ai aussi vu le spectacle de fin d'année de mes loupiot j'ai été des deux coté de la barrière : et bien je vais te dire ne t'inquiéte pas trop : les parent attendent peu de ses spectacles : juste voir que leur enfants s'éclatent dans leur classe voir la tête de leur copain et des parents de leur copains, les maladresses d'enfants et l'inorganisation font partie du jeu ça a peu d'importance. je suis sure que les enfants et les parents auront été ravis de toute manière

eddie said...

Bonjour
Comme a dit Celak, les parents sont contents de voir leurs enfants, ce qu'ils ont réalisé, et de les voir évoluer sur scène. Pour avoir assisté aux spectacles de mes monstres, ça arrive qu'on ne comprenne rien à l'histoire, mais ce n'est pas pour autant que le spectacle est raté !
Allez, courage, c'est normal de ne pas s'investir autant qu'on le voudrait quand on sait qu'on ne reste pas et que l'ambiance est mauvais, il ne faut pas culpabiliser !
Bientôt les vacances :-)

LiliLaJeuneBergere said...

jemetone, bellzouzou, lunapa, merci!

celak, eddie, je suis restée de l'autre côté de la barrière pour la fête de ma princesse: effectivement les parents ne sont là que pour leurs enfants et le restent du temps bavardent, entrent et sortent.... je trouve ça si irrespectueux pour le travail des enfants.... Mais ceux-ci sont ravis malgré tout! c'est le principal!