Thursday, May 01, 2008

La colonisation des objets

J'écris ce billet en pensant aux différents propos de Moukmouk, en commentaire sur mon blog et sur d'autres blogs, ou sur son blog, notamment au sujet des livres.

Comme tant d'autres, j'ai une attitude écolo au maximum, dans la mesure où on puisse avoir une attitude écolo lorsqu'on habite une ville de la banlieue parisienne.
J'ai appris bien des choses pour le biais d'internet, en particulier grâce à Sophie (qui vient d'inaugurer son blog, alors hop hop allez-y faire un tour): couches lavables, ménage au vinaigre blanc, pour ne citer que ça.
Je n'ai plus de voiture.
Je n'achète plus que des produits pour la peau bio et non testés sur les animaux, nous mangeons de plus en plus bio (ça dépend un peu des mois je dois dire...)

Bon là, facile. Mais de plus en plus, j'ai eu envie d'avoir en plus une attitude équitable. Ça va souvent de paire d'ailleurs. Donc, café bio et équitable, jouets et vêtements d'occas pour ne pas donner ses sous directement aux exploiteurs des pays du tiers-monde (et qu'on ne me dise pas que les pauvres enfants qui faisaient des vêtements vont devenir prostitués à cause de moi. Qu'on les envoie à l'école, point. C'est ce qu'on a fait en France à partir des années 1880, malgré les cris de protestation de l'immense majorité de la population qui craignait un effondrement de l'économie: on connait la suite, comme quoi, c'est une question d'envie - et de moyens, mis ailleurs pour le moment)

A Noël, je n'ai pas su quoi offrir à mes enfants. Parce qu'ils avaient TOUT. A force d'avoir écumé les vide-greniers et leurs innombrables bonnes affaires, à force d'avoir laissé ma mère se lâcher pour mes enfants, rattrapant ainsi son enfance malheureuse, à force d'avoir voulu compenser l'incompensable cette année, nous avons réussi le tour de force d'avoir deux enfants qui ont tout, tout, et même le superflu. Du coup, ils ont eu davantage de superflu. Des trucs qui ont rejoint le reste sur les étagères, où ils prennent la poussière.

Parce que mes enfants jouent peu, finalement.

Je ne parle même pas des cassettes vidéos et autres DVD, parfois en double, "comme ça y'a chez toi et chez moi", dixit ma mère.
Ni des vêtements qu'elle achète par paquets de 12, et ma fille a aujourd'hui 25 tee shirts et mon fils une quinzaine de pantalons.

Je ne parle pas des livres. Oh non! Les livres, c'est pas grave. Y'en a jamais trop. Les magazines, par contre... A peine lus souvent...

L'idée, donc, a fait son chemin doucement.
Ma machine à pain dont la cuve ne fonctionne plus depuis 6 mois... En racheter une? Qui me lâchera aussi au bout de 3 ans et qui ira polluer? Faute d'argent pour remplacer la bête au début, puis après réflexion depuis, je fais mon pain à la main parfois et sinon j'achète à nouveau des baguettes chez le boulanger.
Noël, où on ne sait plus quoi offrir à certains membres de la famille parce qu'ils ont tout et sont même littéralement envahis ("enfin, un livre, ça fait toujours plaisir"... et à force, on ne sait même plus ce qu'on a offert à telle ou telle occasion ni à qui)
L'anniversaire de Nana, où elle s'est vue offrir un gadget encombrant pour enfiler des perles sur le fil (un truc qui va se détraquer vite fait et aller polluer la planète... Alors qu'enfiler manuellement des perles sur du fil, quand même... pourvu que la maman qui a acheté ça ne lise pas mon blog!)
Cette réflexion d'Alexandra aussi... Moi aussi, des bouquins, j'en ai des tas... Trop... Des manuels du lycée même encore! Des romans que je n'ai jamais lus et qui ne me tentent pas... Des livres en allemand, parce que j'avais fait une première année d'allemand à la fac... Autant dire que mon niveau en allemand étant devenu de qu'il est, je ne les lirai jamais plus...

TROP! On a trop! trop de vêtements, de livres, de jouets, de cassettes vidéos et DVD!
Alors on a retroussé nos manches, et depuis quelques jours, nous empilons ce que nous ne voulons pas garder, les livres jamais ouverts, les vêtements plus mis depuis 5 ans, les CD ringards, les jouets qui végètent dans des bacs.... Direction vide-grenier!
Nana a bien compris qu'en se débarrassant de jouets avec lesquels elle n'a jamais joué, elle pourra obtenir ce qu'elle veut vraiment et que je n'ai pas les moyens de lui acheter (enfin si, je pourrais... en me serrant la ceinture... Et je n'en ai pas envie, plus envie quand je vois les chambres de mes enfants!) (quant à moi... un début de cagnotte pour un voyage en Laponie avec le Jeunot? Contre des objets qui ne me sont plus rien, le jeu en vaut la chandelle)
Les babioles s'entassent dans le carton de Nana... Mille petites choses dont on l'a envahie en 9 ans. Petites ou grandes choses d'ailleurs, si encombrantes...

Nous faisons le vide donc, et pas question de se laisser envahir à nouveau!

Et tranquillisez-vous: nous gardons bien des choses encore! Les livres.... Hé oui, impossible de m'en passer!
Mais la réflexion de Moukmouk concernant les livres électroniques fait son chemin à son tour.
Bien sûr, les livres, piliers de la civilisation... Mais pilleurs de ressources aussi! Il y a des choses dont on devrait se débarrasser en premier lieu avant de songer aux livres (les pubs pour ne citer qu'elles) mais il y a urgence! Ce n'est plus le moment de compter.... Si la condition, pour que mes enfants puissent continuer de vivre dans un monde de papillons et de baleines, c'est de se passer de livres papier pour se tourner vers les livres électroniques, je saute le pas sans hésiter! Si on me garantit en plus qu'avec ce système, les auteurs seront rémunérés convenablement ... C'est aujourd'hui ce qui m'empêche de télécharger de la musique... et donc d'avoir un MP3... Pourtant, Moukmouk a raison, le livre électronique sauvera des forêts (et cessera d'enrichir davantage les éditeurs que les auteurs) comme le MP3 bien utilisé limitera l'achat de CD qui parfois lassent ou se cassent (et donc polluent) et de chaînes hi-fi qui finissent par nous lâcher et donc... polluer... encore...

Reste que les anniversaires reviennent chaque année, comme Noël... Depuis 2 ou 3 ans, j'insiste auprès des membres de ma famille pour qu'on ne s'offre plus de cadeaux entre adultes mais c'est chaque fois peine perdue... Mais j'ai prévenu: désormais, je vais fabriquer (enfin, tenter de...) pour les anniversaires. Et j'ai encore plusieurs mois pour convaincre pour Noël prochain: juste un repas et le plaisir d'être ensemble (c'est pas gagné, c'est mon discours de toujours qui fait marrer tout le monde)
Par contre, là où je serai intransigeante, c'est concernant les enfants. Je ne veux plus tout et n'importe quoi! Je ne compte pas faire un vide-grenier par saison. On peut les gâter autrement: spectacles, activités extra-scolaires....

Voilà, c'était un peu en vrac parce que le sujet est complexe, mais ça me tenait à cœur. J'espère avoir vos réactions...

11 comments:

Sophie des Bonheurs said...

Combien tu as raison !
Combien c'est difficile en même temps de se séparer de certaines choses.. surtout si on a la place et que l'on pense "ça peut toujours servir". J'ai été élevée dans l'antigaspillage et malgré tout, on a toujours trop et pas le temps nécessaire pour profiter de tout...

et merci pour ton petit clin d'oeil ;)
bises

DoubleMum said...

Je comprends tout à fait ta démarche, même si le livre électronique... c'est une industrie très très polluante à mon goût (si c'est un objet séparé... sinon, j'aime boen lire au lit en me tournant et retournant, alors le portable, un peu dur...). Et les forêts en danger sont les forêts amazonienne, de la zone équateur en général, du Canada aussi, pour du bois de construction et d'ameublement. Les forêts françaises sont en expansion tellement l'agriculture régresse chez nous (chaque ANNEE, elles s'accroissent de la taille de la ville de Paris....).

Je vide un peu chaque année aussi.

Pour les cadeaux, nous avons fait opter pour des cadeaux périssables et communs, genre 2 jours chez la Souris (certes...) ou Marineland, ou le futuroscope, ou.... je pense, l'an prochain, les entrées à Vulcania.

Le truc chouette, c'est que la promesse arrive à Noël... et le cadeau qques mois plus tard. On se fait plaisir et les chambres ne sont pas plus à exploser !

Bon courage pour le vide-grenier, ce sera certainement un bon moment à passer entre vous aussi !

Eddie said...

ma pépette utilise des couches lavables, et j'en suis TRES contente (elle ne débordent pas, elles !) sinon, pour tout ce qui est ménager, il y a un super site : http://raffa.grandmenage.info/

Moukmouk said...

Merci pour les liens.

La bataille pour les droits d'auteur n'est pas encore gagné. Maintenant il y a une série de lois qui permettent aux éditeurs de camoufler. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas continuer.

Doublemum--) la production du papier est aussi une industrie très polluante, surtout la production du papier blanchi.

Et puis il ne faut pas comparer les livres électroniques de la prochaine génération, avec nos portables actuels... rien à voir.

Savez-vous que 800 000 hectares de forêt boréale disparaissent chaque année au Canada? Que la production de GES provenant de cette coupe est plus importante que tout le secteur du transport du pays?

Et l'essentiel de cette forêt c'est pour du papier journal.

Sophie said...

je tanne mon mari pour qu'on passe aux livres électroniques depuis qu'on a décidé de vivre toujours ailleurs. C'est de la démence de se faire envoyer des livres en Français sur l'hémisphère sud. Quant aux jouets des enfants. Après être passée par une phase de gâtage de l'aînée je me suis décidée à réduire drastiquement les budgets cadeaux et comme toi j'accorde plus d'importance aux activités extra scolaires et aux sorties. Mais quand même quand je regarde leurs chambres j'ai honte.

dany said...

D'accord pour ce que tu dis , sauf les livres.... Lire sur l'ordinateur me fatigue, le plaisir de lire au lit, de tourner la page, d'arrêter sa lecture avec un marque page... Mais pour le reste OK. Quand arrive la saison des vides greniers, je fais le tour de la maison et tout ce qui n'a pas servi depuis 2 ans, hop! je vends. Pour les cadeaux de Noël et d'annif, ce sont des places de spectacles pour les filles et un abonnement pour petite fille qui aime ses magasines, plus un chèque pour qu'elle aille choisir un vêtement avec sa maman, quand il faut renouveler la garde robe. Et comme je suis une passionnée de bijoux, je leur donne un de mes bijoux, elles n'auront pas à attendre ma mort pour en profiter! J'ai supprimé les balades en ville, d'où l'on revient toujours avec le petit truc marrant... Plus de cadeaux depuis longtemps aux frères et soeurs, ni aux neveux, et pour les copines des cadeaux maison, une année une écharpe, une autre un bijou....

Moukmouk said...

Dany--) tu fais encore l'erreur de comparer les livres électrniques avec les ordis actuels, ça n'a rien à voir comme confort de lecture.

mab said...

Pareil, de l'occasion pour les vêtements, les jouets, des sorties musées ou autres pour les enfants, des vélos d'occasion aussi et depuis 5 ans un noêl bien plus raisonnable pour chacun. Le troc marche bien aussi mais le ménage au vinaigre blanc, là je suis moins adepte mais je me soigne.

Bismarck said...

Heu, dis, les livres en allemand, moi je veux bien éventuellement en récupérer (bien qu'ici aussi, on soit totalement dépassé par les livres).

philippe said...

Ne garder que des objets que nous utilisons chaque jour, c'était vrai il y a 100 ans, maintenant nous devrions dire, ne gardez que des objets que nous utilisons au moins une fois par mois et les livres qu'on a envie de relire....

LiliLajeunebergere said...

- Il est évident que c'est le manque de place aujourd'hui qui me pousse à me débarrasser...si j'avais une grande maison, je ne me poserai pas la question...

- J'aimerais davantage élever mes enfants dans l'idée qu'on n'est pas obligé de posséder pour être heureux... comme je l'ai dit, on a tous eu tendance à les gâter cette année, pour des raisons compréhensibles... Mais je voudrais revenir à plus de dépouillement, je ne veux pas tomber dans la surconsommation, je ne veux pas non plus qu'ils tombent dedans. Je crois que ma fille a bien compris malgré tout.

- Je ne connais pas vraiment le livre électronique, mais je fais confiance à MoukMouk.

- Il va de toute façon nous falloir changer certains aspects de notre mode de vie, pour la planète d'une part, pour le respect des droits d'auteur d'autre part

- Pour les cadeaux, je pense aussi à la transmission: le pyrograveur que j'avais enfant, mon ancien appareil photo, des bijoux que je ne mets plus depuis longtemps...

- Nous sommes bel et bien inscrit pour le vide-grenier la semaine prochaine!