Wednesday, December 17, 2008

Les voir grandir

Il y a quelques jours, j'ai eu une discussion avec une dame charmante qui me disait qu'elle aurait aimé que son fils ne grandisse pas - du moins pas si vite - il a aujourd'hui mon âge.
Elle m'a expliqué qu'elle a eu le sentiment de le perdre le jour où il est entré à l'école maternelle!

Je ne sais pas pour vous (et j'aimerais bien savoir) mais je n'ai pas du tout ce sentiment de "perte".
Depuis toujours, je suis ravie de voir mes enfants grandir.
Je n'ai pas la nostalgie de quand ils étaient petits. J'aime me souvenir mais je ne vis pas dans les regrets.
J'aime bien les nouveautés, les changements chez eux, le fait qu'on ne fasse plus les mêmes choses qu'avant ni comme avant.

Quant à l'entrée à l'école... peut-être parce que je suis enseignante, je ne vis pas mal le fait qu'on soit séparés une bonne partie de la journée et de la semaine.
J'ai toujours souhaité ne pas scolariser les enfants et n'y suis pas parvenue pour divers raisons, mais c'est une autre histoire. Longtemps cependant, j'ai songé combien nous serions mieux, à prendre tous les 3 le temps de vivre.
Aujourd'hui, je ne me pose plus la question: mes enfants sont à l'école comme des poissons dans l'eau, j'aime qu'ils me parlent de leur journée le soir, toutes ces choses auxquelles je n'ai pas assistées, cette partie de leur vie en dehors de la mienne.
Il y a mille choses qu'on ne connait pas de nos enfants à l'école. Une partie de leur vie nous échappe (école ou pas d'ailleurs). Une partie d'eux, tout simplement? Et j'aime bien ça aussi. Notre indépendance les uns des autres.

Et vous, vous le vivez comment?

(note pour Névrosia, je garde à nouveau mon neveu lundi, tu veux remettre ça avec moi ? :-D)

9 comments:

dany said...

Wouah! Je suis comme toi. Rien n'est plus merveilleux que de voir grandir ses enfants, les voir devenir des hommes et des femmes bien dans leur peau, pouvoir échanger avec eux d'adulte à adulte, et être présent les uns pour les autres... J'adore les moments de papotages ou de confidences plus sérieuses avec mes 2 filles de 31 et 34 ans... Que du bonheur!

Valérie de Haute Savoie said...

Ma mère à qui une dame lui disait exactement la même chose avait répondu "oui vous avez raison, on devrait leur tordre le cou à cinq ans !"

J'ai aimé tous les ages de la vie de mes enfants, chaque instant me ravie, m'émerveille. C'est une découverte constante et souvent un étonnement qu'ils soient si exceptionnels :D

loreal said...

Je comprends un peu ce que dit cette dame quand je vois se terminer bientôt la première année de Rosalie, parce qu'elle est et sera mon dernier bébé.
Alors je me dis : voilà, c'est fini maintenant, plus de grossesses, plus de bébés... je sais j'en ai déjà 4 mais bon, quand on aime ;-)
Alors je me console en me disant que dans 10 ans je serai peut-être mamie :-D

FD said...

Pas de sentiment de "perte" ou qu'ils m'échappent, ni à l'entrée en maternelle, ni au CP, ni en 6è ni même en 2de. Juste les voir passer ces étapes fatidiques avec appréhension, la même appréhension que lorsqu'on enlève les petites roues du vélo. Pas de larmichettes ni d'estomac noué pourleur premier jour d'école, mais ils fréquentaient déjà crèches et nounous... C'est peut être pour le jour où ils feront leur déménagement dans leur premier studio ... bouhouhou !

liaht said...

Je ne me suis jamais autant éclaté avec mes enfants que depuis qu'ils sont devenus ados !!!
Bébés, c'était l'extase.... mais toute la période entre 3 et 10 ans m'a paru la plus frustrante.... J'avais l'impression d'être dans un rôle purement éducatif et ça me convenait beaucoup moins !!!
Aujourd'hui qu'ils ont 21, 19 et demi, 17 et demi, 16 et 14ans et demi j'aimerais vraiment pouvoir arrêter le temps !!!

Névrosia said...

Ton neveu est une crème et cette fois-ci si je le prends, je ne le rends pas à ses parents, à toi de voir ! ;-)

p.S : Des parents qui abandonnent un enfant de cet âge deux fois en moins 10 jours, c'est motif à contacter les services sociaux, ça non ?? ;-)

co de contes said...

les voir grandir..s'épanouir..quitter le nid..un pincement au coeur...mais un sentiment de....bonheur....de "réussite"...

LiliLajeunebergere said...

Dany, j'aime bien les échanges avec ma grande presque ado! (quand je pense qu'un jour elle sera adulte... j'ai encore du mal à me projeter mais je suis sûre que ça sera super)

Valérie, elle est comique ta mère :-D et tout à fait d'acc avec toi

loreal, oui je comprends ça aussi...

FD, oui on fera peut-être moins les fières ce jour-là!

liath, c'est vrai qu'avec ma grande j'entre dans une période différente...

Névrosia, c'est plus sûr d'attendre la 3ème fois!

co de contes, oui, quand ils vont bien et qu'on a de bonnes relations avec eux

liliplume said...

oui tous les âges ont leur charme, c'est vrai,aussi bien six mois que quatre ans, que dix ans , etc... Mais le jour où ils partent..hum... si ! on regrette que le temps ait passé si vite !