Thursday, January 05, 2006

Didier

Vous voyez ce film où Alain Chabat joue un chien transformé en homme?

Vers la fin, il arrive au Parc des Princes pour jouer un match, cherche du regard son maître/mentor, joué par Jean-Pierre Bacri. Et Jean-Pierre lui fait un grand sourire, un peu trop grand, un peu trop niais, et ajoute "c'est bien" en écarquillant bien les yeux pour que l'autre ne doute pas que vraiment c'est trop bien; et Alain, il est tout content, tout fier, il se rengorge même.

Allez savoir pourquoi, j'ai songé à cette scène ce soir, en regardant ma fille au judo. Dès qu'elle faisait un truc, elle me cherchait du regard, et je faisais les mêmes mimiques que Bacri, et elle le même sourire tout content qu'Alain.

Déjà hier à l'équitation.

Heureusement que je ne vais pas avec elle en classe, en plus.

4 comments:

Jad said...

moi aussi, je m'extasie avec des sourires débile devant ses premiers gribouillis informes :-)

*Isadora* said...

Je plussoie ;-)

Anonymous said...

Le film m'amuse tjrs et je comprend tout à fait ton sentiment lorsque tu regardes ta fille faire du sport... Je trouve cela génial ce lien qui existe avec nos enfants...

Ca a déjà commencé ici, dès qu'elle sait reconnaître une image dans un imagier ou lorsqu'elle fait "un dessin" et elle me regarde d'un air de me dire "hein oui, que je suis la meilleure, maman !!!!"

Souricette

LiliLaJeuneBergere said...

Jad, tu me rassures ;-)
et je suis sûre que ce n'est pas si gribouillis ni si informe que ça!! ;-)

isa, sans blague, tu fais des sittings à l'école

souricette, sérieusement, ça fait beaucoup de bien à l'égo de tout le monde!!