Saturday, May 27, 2006

Remake

J'avoue, j'ai lâché mes enfants chez mon ex et j'ai filé chez le Suédois.

Oui j'ai honte parce que mes enfants adorent y aller, mais mon porte-monnaie n'aime pas que mes enfants y aillent. Remarquez, il n'aime pas non plus que j'y aille, mais au moins, j'ai investi dans de l'utile cette fois.



























J'ai passé environ 1h30 à flâner dans le magasin, tranquillement, à la recherche de ce dont j'ai VRAIMENT besoin (plus le superflu, forcément).

Mais ce qui m'a énervée, ce sont tous ces couples. Je vais ajouter un couplet à la chanson d'Anaïs:
Je hais les couples qui se promènent dans Ikéa (ou ailleurs, d'ailleurs), quand je suis seule.

Surtout lorsqu'ils achètent devant vous les trucs en double. Les oreillers, par exemple. Lorsque vous n'en avez qu'un dans votre lit.

Comment? Je peux acheter un autre oreiller quand même? Oui mais je ne veux pas, je fais de la résistance passive, hinhin.

N'empêche, si on pouvait faire une journée réservée aux célibataires chez Ikéa, ça me plairait bien.

4 comments:

Anonymous said...

et mon histoire d'epouvantail alors ?
steph

FD said...

Haaan ! une journée Célibataires chez Ikea, ça deviendra un lieu de Speedating ou avec des annonces sur tableau d'affichage comme les Galeries (ou le Printemps, je sais plus) avaient fait il y a qqs années ?! Glups..! chais pas quoi en penser !

jemetone2tou.com said...

j'ai su que j'avais grandi ce grand jour ou j'ai pu sortir sans avoir fait le moindre achat... meme le truc a 1 euro je l'ai laisse

LiliLaJeuneBergere said...

Steph, ce week-end ;-)

fd, je n'avais même pas pensé à ça!

jemetone, wouah! bravo! Je ne ressors jamais les mains vides d'ikéa parce que j'y vais toujours pour un truc particulier ;-)