Sunday, September 21, 2008

Et puis....

Et puis le week-end fut joli.
Un barbecue dans un joli jardin plein de noix, d'où nous avons ramené un cageot de délicieux raisin bio.
Un vide-grenier, encore un, épuisant, peu satisfaisant sur le plan financier... Mais les enfants, ravis, ont pu acheter des babioles qui leur plaisaient, je leur ai acheté des livres pour 5 euros à un jeune qui les vendait à la criée sur la fin, puis je me suis amusée, à la toute fin, à faire le tour de ce qui avait été abandonné sur place: des vêtements, des sacs, des boîtes en métal, un joli plateau du Maghreb, qui seront plus utiles dans ma maison que dans la benne à ordures.

Un petit week-end ensoleillé, plein d'amour, d'amitié, de soutien. Qui m'a permis d'écarter par moment le noir qui m'a envahi il y a quelques jours. Qui m'a redonné espoir, un peu, un tout petit peu.
J'ai réalisé aussi combien nous parvenons, les enfants et moi, à profiter de chaque minute de bonheur qui passe...
J'ai vu les enfants heureux, aujourd'hui. Puissent-ils l'être toujours.

1 comment:

dany said...

Ah! Mon vide-grenier à moi c'est super bien passé...Faire les poubelles à la fin, j'adore! Ce que je ne veux pas remballer, à 1h de la fin des ventes, je le mets dans un carton où j'écris en gros:gratuit. C'est mieux pour les visiteurs que d'aller dans la benne!