Monday, October 13, 2008

Entre la nuit et l'arc-en-ciel

Je réalise que beaucoup de personnes sont arrivées sur mon blog ces derniers mois, ne connaissant pas notre histoire et ne comprenant donc pas l'atmosphère étrange qui s'en dégage, entre blues et hystérie (hem, voir note ci-dessous)

Alors voilà, en quelques mots
Une semaine avant Noël 2006, j'ai appris que le frère de mon ex-mari avait assassiné sa femme un mois plus tôt. C'est peu dire que nous n'en sommes toujours pas remis...Nous n'avons jamais pu aller sur sa tombe, elle reste autour de nous comme un fantôme.
Les semaines qui ont suivi ont été particulières.... Elles se sont achevées, un matin de mars 2007, à la brigade des mineurs, où mes enfants ont raconté aux policiers ce que leur père leur avait fait subir.

Désormais, c'est l'attente. Et la justice en France, sachez-le, n'est pas du côté des enfants.
C'est l'attente, et ce n'est pas fini, et à côté de ça, il faut vivre, quand même, c'est comme ça.


Alors... Depuis ce terrible hiver où notre vie s'est brisée, j'essaie de garder le cap somewhere over the rainbow, mais la plupart du temps, j'ai aussi froid que si j'étais dans le paradis blanc.

7 comments:

cathclaire said...

Bonjour, je ne connaissais pas ton site alors merci de ce rappel cela m'a permis de prendre connaissance de ton histoire et de celle de tes enfants.
Tu écris très bien et tu pourrais regrouper tes notes au jour le jour en un livre, pas spécialement pour publier mais pour en faire un témoignage pour tes enfants devenus grands.
Je te souhaite plein de courage, et que ta petite famille aille de mieux en mieux.

Bismarck said...

Il me manquait un bout...
Je pense à toi, à vous, plus souvent que je n'ai le temps de venir te lire.

LeZ@z@blog said...

Garde courage la jeune bergère. Tes enfants sont avec toi, en sécurité, pour grandir en paix. Des mots ont été mis sur leurs maux. Les séquelles seront là mais toi, tu seras toujours là pour eux, et c'est méga important...
Je trouve également que tu écris très bien.

tanette said...

Longtemps que je n'ai pas laissé un petit mot, pourtant je ne rate aucun de tes billets et pense à vous trois souvent.

saperli said...

je t'envoie mes meilleures pensées pour les moments difficiles

La Femme coupée en deux said...

Bon courage à vous tous...que dire de plus, je ne te lis que depuis peu...

LiliLajeunebergere said...

merci à toutes :-)