Monday, October 13, 2008

Snif - suivi d'un mot d'enfant

Je l'aimais bien, ce fils de son père, je l'ai vu dans beaucoup de films, il savait être drôle, il savait être touchant, je le trouvais un peu idiot parfois, j'ose croire que c'était un jeu, il surjouait tout d'ailleurs, je me sens un peu groupie là, tant pis, je le dis quand même, je suis triste qu'il soit mort, il va me manquer. Et tant que j'y suis, j'aime bien sa sœur, même que je l'ai croisée y'a pas longtemps dans les rues de Paris, elle ne m'a pas déçue.

(Mais si voyons, les enfants de Gégé.... regardez aux acteurs morts à 37 ans le 13 octobre 2008, y'en a pas des masses. On remarque en passant que les anniversaires de ma famille sont très dommageables au cinéma français... Yves Montand, la veille d'un anniversaire de ma mère, Philippe Noiret la veille d'un de mon père, Michel Serrault le jour de mes 31 ans -je ne le lui pardonnerai jamais!- et aujourd'hui Guillaume Depardieu à 2 jours de l'anniversaire de mon p'tit frère! Surveillez les 15, 19 et 30 janvier prochain, je dis ça je dis rien!)

Et comme je suis sûre que le frère comme la soeur adoreraient ce mot d'enfant que je voulais vous mettre aujourd'hui de toute façon, hop, dédicace:

C'est bête, c'est pas mon élève, dommage, il me fait mourir de rire.
Vendredi déjà, pendant la récré, il est venu se plaindre, très sérieusement et en même temps avec un air adorablement canaille, que "machine et machine m'ont fait déguster du sable", "et c'est bon?" je lui demande, "non, pas trop", il ne lui manquait que le béret des Titis parisiens.

Et aujourd'hui donc, je l'emmène à la piscine avec une partie de sa classe et toute la mienne (cherchez pas, cuisine interne), j'explique qu'il faut qu'on rentre tous dans le sas puis qu'on ferme la porte d'entrée avant d'ouvrir la porte d'accès au hall afin d'éviter les courants d'air. Pour ça, il faut qu'on se tasse un peu, donc pas grave s'il n'y a plus de rang (en passant, je déteste cette manie des rangs, enfin, ben obligée en tant que remplaçante), et lui, là, le Titi "pour rentrer, il faut qu'on se dérange", ouais voilà, il a tout compris, je vous jure, il me fait mourir de rire.

Ca vous suffit pas? bon, je tente une dernière: 1/2h plus tard, il boit la tasse dans le bassin, en mettant la tête sous l'eau pour passer sous une ligne, et il nous explique que c'est parce que l"eau le dépasse."

Non, sérieux, il n'est pas formidable, ce gosse, toujours le mot qu'il faut pour analyser la situation?

Désolée, post sans queue ni tête, y'a des jours comme ça...
(n'empêche, extra ce gosse non?)

2 comments:

Mel'o'Dye (en coup de vent ... woooshhh) said...

ah ouais il est top ce môme ... à ta place j'aurais du mal à ne pas exploser ouvertement de rire !!!

(et puis snif snif aussi ... parceque j'l'aimais bien aussi le fils au Gégé !!)

biz ma belle

LiliLajeunebergere said...

Bisous à toi aussi :-)